Gueules Noires

UNE PASSION LE FOOTBALL
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerMembresConnexion
O Belgique, o Mère chérie À toi nos cœurs, à toi nos bras! À toi notre sang, o Patrie! Nous le jurons tous, tu vivras! Tu vivras toujours grande et belle Et ton invincible unité Aura pour devise immortelle Le Roi, la Loi, la Liberté

Partagez | 
 

  EURO 2016 EN FRANCE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 43
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: EURO 2016 EN FRANCE   Sam 5 Nov 2016 - 0:22

un impact positif sur le tourisme à Marseille

http://www.tourmag.com/Euro-2016-un-impact-positif-sur-le-tourisme-a-Marseille_a83841.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 43
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: EURO 2016 EN FRANCE   Ven 11 Nov 2016 - 0:01

45 M€ de retombées économiques pour Saint-Etienne

Les retombées économiques de l'Euro 2016 se sont élevées à 45,1 M€ pour Saint-Etienne selon son maire Gaël Perdriau.

Les retombées économiques de l'Euro 2016 se sont élevées à 45,1 M€ pour Saint-Etienne, soit 17 fois plus que la dépense engagée par la collectivité, a annoncé mardi son maire Gaël Perdriau (LR). L'élu, qui préside également la communauté urbaine de Saint-Etienne, a précisé lors d'une conférence de presse que «ce montant, calculé par un cabinet d'études indépendant, ne comprend que les dépenses primaires et équivaux à plus de 17 fois la dépense de 2,6 M€ engagée par notre collectivité».

Sur les 45,1 M€ dépensés, 8,2 M€ émanent des sommes dépensées par Euro 2016 SAS, la société organisatrice de la compétition. Les quelque 185 000 visiteurs, «majoritairement des hommes venus avec des amis et sans enfant, ont dépensé en moyenne près de 200 euros durant leur séjour», indique le cabinet Atexo. Ils étaient de nationalité étrangère (notamment anglaise, allemande, tchèque et slovaque) pour environ 100 000 d'entre eux et leur premier poste de dépense (39%) fut la boisson, devant les repas (26%) et l'hébergement (18%), poursuit l'étude.

Le premier magistrat stéphanois s'est par ailleurs félicité du «classement par l'UEFA de la fan zone de Saint-Etienne comme la troisième meilleure en terme d'accueil et d'organisation, après celles de Paris et Nice», annonçant sa volonté de «capitaliser sur ce succès en terme de tourisme d'affaires et de loisirs».

_________________
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 43
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: EURO 2016 EN FRANCE   Sam 12 Nov 2016 - 0:22

Que deviennent les révélations de l’Euro 2016 ?

Durant le championnat d'Europe, plusieurs joueurs se sont révélés durant la compétition. Quatre mois après le sacre du Portugal, comment se passent leurs saisons ?

11 juillet 2016, stade de France. Le Portugal remporte l’Euro 2016 au nez et à la barbe de la France qui évoluait pourtant sur ses terres. Mais le tournoi organisé dans l’Hexagone a permis à plusieurs joueurs de se révéler. Il y a bien évidemment Will Grigg, qui n’a pas joué mais qui était l’une des vedettes de la compétition avec le célèbre hymne « Will Grigg’s on fire, your defence is terrified ». D’autres quant à eux ont réussi à briller et à se révéler sur le rectangle vert à l’image de Michael McGovern, Birkir Bjarnason ou Renato Sanches. Connu du grand public grâce à ses prestations avec Benfica, il a explosé durant l’Euro qu’il a d’ailleurs remporté avec le Portugal. Quatre mois après la fin de l’Euro 2016, Foot Mercato s’est penché sur les cas de 5 révélations de la compétition. Des révélations qui connaissent des fortunes diverses en club.

Hal Robson-Kanu (Pays de Galles) : auteurs d’un bon Euro, les Gallois ont atteint les demi-finales de l’épreuve. Ils ont pu compter sur leur superstar Gareth Bale. Mais d’autres éléments ont su tirer leur épingle du jeu à l’image de Robson-Kanu. L’attaquant âgé de 27 ans a trouvé le chemin des filets à deux reprises en cinq rencontres lors du championnat d’Europe. Libre de tout contrat depuis son départ de Reading, il a reçu de multiples sollicitations notamment en Chine et Premier League. Mais le Gallois a finalement choisi l’Angleterre puisqu’il a rejoint West Bromwich Albion. Robson-Kanu a disputé 6 matches cette saison et n’a marqué aucun but. Il a surtout un temps de jeu limité lui qui est remplaçant dans l’esprit de son coach. En effet, il n’a joué que 50 minutes cette saison. Malgré cette situation, il a récemment confié : « Je me sens bien et je travaille dur. Je suis un joueur en forme. Je ronge un peu mon frein ». Le retour à la réalité a été un peu plus compliqué que prévu pour lui.

Adam Nagy (Hongrie) : les Hongrois ont surpris en terminant premiers de leur groupe. Ils ont bien été aidés par plusieurs talents dont Tamas Kadar, Lazslo Kleinheisler et Adam Nagy. À 21 ans, le milieu relayeur a enthousiasmé le public durant les trois rencontres qu’il a disputées en France. Il faut dire qu’en plus d’une qualité de passe évidente, il est doté d’une technique au-dessus de la moyenne. Des qualités qui ont séduit plusieurs clubs dont l’Olympique de Marseille qui s’était positionné durant le mercato d’été. Mais Nagy a pris la direction de l’Italie et de Bologne. Un club où il a disputé 12 rencontres toutes compétitions confondues, dont 11 en Serie A. Il est souvent titulaire et il semble avoir trouvé sa place au sein de sa nouvelle équipe. Mais il n’est pas encore assez décisif lui qui n’a pas encore marqué de but et qui n’a délivré qu’une seule passe décisive.

Michal Pazdan (Pologne) : titulaire en force durant l’Euro 2016, le défenseur a formé une paire solide avec Kamil Glik. Propre et serein dans ses interventions, il a été l’une des bonnes surprises de la compétition où il a pourtant croisé de sacrés attaquants à l’image de Cristiano Ronaldo ou Thomas Müller. Malgré un bel été en France, le footballeur âgé de 29 ans a continué l’aventure avec le Legia Varsovie où son contrat prendra fin en 2019. Cette saison, il a disputé 13 rencontres toutes compétitions confondues avec l’écurie polonaise où il est l’une des pièces maîtresses de l’équipe. Il était présent sur le terrain en Ligue des Champions lors du match face au Real Madrid (3-3). Absent de la sélection depuis la fin de l’Euro, Pazdan continue tranquillement son petit bonhomme de chemin.
Thomas Meunier (Belgique) : en concurrence avec Laurent Ciman, le latéral droit a pris l’avantage durant l’Euro 2016 où il s’est révélé aux yeux du grand public. Ses prestations ont été correctes avec les Diables Rouges. Il a d’ailleurs disputé 4 matches en intégralité en France. Un pays où le Belge d’1m90 est finalement resté puisque le Paris Saint-Germain l’a arraché à Bruges. Cela lui a permis de passer un cap. En concurrence avec Serge Aurier, Thomas Meunier a disputé 9 rencontres toutes compétitions confondues sous le maillot du club de la capitale. Bien intégré au sein de l’effectif francilien, l’international belge a fait des prestations encourageantes. Le défenseur de 25 ans s’est surtout montré décisif puisqu’il a marqué un but important pour le PSG. Et quel but ! Une reprise de volée magique face à Bâle en Ligue des Champions. Ce qui a permis au club de la capitale de se qualifier pour les huitièmes de finale.

Emre Mor (Turquie) : le jeune joueur, naturalisé juste avant le championnat d’Europe, évoluait au Danemark, à Nordsjaelland. Inconnu du grand public, il n’a eu besoin que de deux matches durant le tournoi pour attirer les regards. Ses qualités de vitesse, de percussion et sa technique de balle n’étaient pas du tout passées inaperçues notamment du côté de Dortmund. Le BvB a mis la main sur ce joyau âgé de 19 ans. Cette saison, Emre Mor a joué 10 rencontres sous le maillot du club allemand dont 6 en tant que remplaçant. Mais le jeune homme, qui a marqué un seul but, est encore en apprentissage au sein d’un club où la concurrence est féroce comme nous a confié notre correspondant allemand Tobias Feldhoff : « Tuchel veut le faire progresser, il est très bien considéré au Borussia. On lui donne un peu de temps de jeu mais il démarre seulement les matches les moins importants. Mais on peut voir qu’il a un grand potentiel ». En revanche, son statut est différent en sélection où il est un titulaire en force.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 43
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: EURO 2016 EN FRANCE   Lun 21 Nov 2016 - 1:20

Le discours très émouvant de Cristiano Ronaldo après la victoire du Portugal à l'Euro 2016 (vidéo)

http://www.rtl.be/sport/football/euro-2016/le-discours-tres-emouvant-de-cristiano-ronaldo-apres-la-victoire-du-portugal-a-l-euro-2016-video--868279.aspx

_________________
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 43
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: EURO 2016 EN FRANCE   Sam 3 Déc 2016 - 0:21

Euro 2016, une plus-value pour les hôtels toulousains

Les supporters étrangers ont renfloué les caisses des hôtels toulousains au cours de l'Euro 2016. C'est la conclusion d'une enquête de l'INSEE Occitanie publiée 5 mois après cet événement sportif.

L'organisation de l'Euro2016 à Toulouse en juin dernier a fait grimper de 14,3 % le «nombre de nuitées hôtelières dans l'agglomération». Boom hôtelier et afflux de supporters étrangers, l'INSEE établit des liens entre les deux. «Cette hausse provient exclusivement de la clientèle étrangère. Les nuitées des touristes étrangers progressent de 53,5 % sur la même période», explique le rapport de l'INSEE. Sur les 264 000 nuitées enregistrées par les hôtels toulousains, 93 000 sont des touristes étrangers : Gallois, Tchèques, Suédois, ou Hongrois… À titre d'exemple, le nombre de nuits passées par les clients tchèques à Toulouse est multiplié par 27. C'est lors des jours de matchs que l'occupation des chambres d'hôtel augmente. Selon l'INSEE, «lors du 1er match, le taux d'occupation des hôtels s'élève à 91 %, contre 76 % les deux années précédentes».

Les grands bénéficiaires sont les hôtels de 4 ou 5 étoiles. Sur dix nuits passées à Toulouse par des touristes étrangers, quatre le sont dans des grands hôtels. Les hôtels d'une ou deux étoiles et ceux sans distinction ne sont pas en reste, le nombre de chambres occupées est triplé sur la période.

Contactée, la présidente du Club hôtelier Toulouse métropole confirme une fréquentation accrue des hôtels pendant la compétition. «C'est incontestable, le mois de juin 2016 a eu un bon impact sur l'hôtellerie», s'exclame-t-elle.

Finalement, les vainqueurs de l'Euro2016 sont les hôtels toulousains.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 43
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: EURO 2016 EN FRANCE   Lun 5 Déc 2016 - 23:49

les villes-hôtes ont fait leurs comptes

Quelques mois après l'Euro 2016 de football, l'UEFA a fait ses comptes. Entre les recettes de parrainage, la billetterie des matchs et les droits de diffusion télévisuels, la confédération européenne de football a encaissé 1,932 milliard d'euros. De leur côté, les dix villes-hôtes du tournoi organisé en France ont également mis leur bilan sur la table. Un bilan globalement positif.
Spectateurs au stade, visiteurs dans les fans-zones, taux d'occupation des hôtels… les chiffres sont arrivés au compte-gouttes, de la mi-juillet jusqu'aux premiers jours de novembre. Et s'ils ne recoupent pas systématiquement le même périmètre, chaque ville-hôte est aujourd'hui en état de présenter un premier état des lieux quatre mois après l'événement.

Des fans-zones moins remplies que prévu
2,5 millions de spectateurs ont assisté aux 51 matchs de la compétition dans les stades, pour un taux de remplissage moyen dépassant les 90%. Quant aux dix fans-zones, elles ont accueilli plus de quatre millions de visiteurs en un mois. D'une manière générale, la fréquentation des fans-zones partout a été nettement en deçà des prévisions du Centre de droit et d'économie du sport de Limoges (CDES). Dans une étude réalisée avant l'évènement à la demande de l'UEFA, organisateur de l'Euro 2016, il tablait en effet sur 6,5 millions de spectateurs en fans-zones. Les 195 millions d'euros espérés au titre des dépenses des seuls spectateurs étrangers dans ces fans-zones ne seront sans doute pas au rendez-vous…
Sans surprise, la fan-zone de Paris arrive en tête du bilan, avec 1.216.000 visiteurs cumulés sur l’ensemble de la compétition. Marseille arrive en deuxième position avec 750.000 personnes au sein de la fan-zone des plages du Prado, suivie de Bordeaux (598.000 personnes), Lille (430.000) et Lyon (407.803 personnes). Nice, avec 175.000 spectateurs accueillis en fan-zone et Saint-Etienne (151.000) ferment la marche.
Plus globalement, les estimations du nombre de visiteurs demeurent un exercice difficile à réaliser, y compris en étant au plus près de la réalité locale. Ainsi l'agence d'attractivité So Toulouse estime que la Ville rose a attiré entre 70.000 et 95.000 visiteurs étrangers, soit une variation de 35%...

Les hôtels font flamber leurs prix
Côté hôtellerie, selon le cabinet MKG, spécialiste du secteur, le bilan de la fréquentation est positif, mais contrasté et paradoxal. Contrasté car si six des villes-hôtes ont connu une augmentation de la fréquentation, trois d'entre elles ont connu des baisses : Paris (-12,2%), Nice (-6,8%) et Marseille (-3,4%) par rapport à la même période en 2015. Les meilleures performances en termes de fréquentation hôtelière étant enregistrées à Saint-Etienne (+14,6%) et Lens (+11,5%).
Le bilan est également paradoxal car, malgré des chiffres de fréquentation négatifs dans les villes les plus touristiques, l'évolution du chiffre d'affaires, comparé à celui de juin 2015, est très largement positif. Cette hausse du chiffre d'affaires allant de +76,1% à Saint-Etienne, +70,6% à Lille ou encore +70,4% à Lens, jusqu'à +11,6% à Bordeaux et +9% à Nice. Seule Paris a reculé (-7,6%). L'explication de ce paradoxe est simple, elle tient à une augmentation vertigineuse des tarifs hôteliers durant l'Euro 2016 : +35% en moyenne, avec un pic à +58,5% à Lille.
L'hôtellerie n'a pas été le seul secteur économique à bénéficier de l'Euro 2016. Selon Fouziya Bouzerda, adjointe au maire de Lyon chargée du commerce, de l’artisanat et du développement économique, le bilan est également positif pour la restauration qui, selon les quartiers de la ville, a connu des progressions d’activité entre 20 et 50% par rapport à l’année précédente. A Bordeaux, selon un communiqué de la mairie, 48% des commerçants ont enregistré une hausse de la fréquentation de leur établissement pendant la compétition. Cafés, hôtels et restaurants étant les plus nombreux à constater cette tendance.

Les boissons, premier poste de dépenses

Même constat dans les Hauts-de-France, où bars et restaurants ont affiché complet, tandis que les autres commerces ne profitaient pas de l'aubaine. Une conclusion qui revient du côté de Saint-Etienne où les retombées concernant les activités périphériques au football durant l’événement (musées, etc.) ont été plus faibles que prévu. A Bordeaux, on note aussi une baisse de fréquentation notable des principaux musées sur la période. Tandis qu'à Toulouse, on souligne que "des produits touristiques lancés à l’occasion de l’Euro (Pass Euro, visites guidées) […] n’ont pas trouvé leur public".
Il est enfin à noter que Saint-Etienne est la seule ville-hôte à avoir fait plancher un cabinet d'études spécialisé pour évaluer précisément l'incidence de l'Euro 2016. Rendu public en novembre, ce travail fait état de 45,1 millions d'euros de retombées économiques, soit plus de 17 fois la dépense de 2,6 millions d'euros engagée par la collectivité… si l'on omet les 75 millions de travaux de rénovation du stade Geoffroy-Guichard. Pour rappel, le CDES avait estimé à 77 millions d'euros l'impact économique de l'Euro 2016 pour Saint-Etienne.
Cette étude menée à Saint-Etienne nous apprend en outre que l'hébergement, malgré les 7 millions d'euros dépensés, n'est pas le premier poste de dépenses des supporteurs de football en voyage dans le Forez. La palme revient au budget… boissons, qui a représenté 15 millions d'euros de retombées à Saint-Etienne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 43
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: EURO 2016 EN FRANCE   Lun 19 Déc 2016 - 23:34

Euro 2016: Flashback sur les meilleurs moments en vidéo

http://www.dhnet.be/sports/football/euro-2016-flashback-sur-les-meilleurs-moments-en-video-5857a20dcd701e2eb2883317

_________________
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 43
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: EURO 2016 EN FRANCE   Dim 25 Déc 2016 - 23:38

3 Russes condamnés pour des violences à Marseille libérés et expulsés en janvier

Trois supporters russes qui avaient été condamnés pour avoir pris part aux violences commises à Marseille le 11 juin avant le match de l'Euro-2016 opposant l'Angleterre et la Russie, seront libérables le 9 janvier et expulsés le 16 janvier, a-t-on appris auprès de l'avocat de l'un d'eux.

Les trois hommes qui avaient déposé une demande de mise en liberté conditionnelle et leur expulsion vers la Russie, "seront libérables le 9 janvier et expulsés le 16 janvier", a indiqué Me Alexandre Robelet, avocat de Alexei Erounov, qui avait été condamné à 24 mois de prison ferme en première instance et 18 mois en appel.

Un deuxième supporter,Sergueï Gorbatchev, condamné à 18 mois en première instance avait vu sa peine réduite à 15 mois en appel. Un troisième, Nicolay Morozov, avait été condamné, en appel comme en première instance, à 1 an de prison.

Les trois hommes, même s'ils sont libérables le 9 janvier, ne devraient pas sortir de prison avant le 16 pour être expulsés dans la foulée, selon Me Robelet.

Ils avaient été interpellés dans les Alpes-Maritimes dans un car transportant 43 supporteurs dont l'ultranationaliste Alexandre Chpryguine. Vingt d'entre eux avaient été laissés libre, vingt expulsés vers la Russie et trois déférés devant la justice.

Ces trois supporteurs russes étaient poursuivis pour des violences commises en réunion lors d'une manifestation sportive mais également pour leur participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences contre les personnes, sur la base d'une loi "anti-casseurs" datant de 2010.

Trente-cinq personnes --principalement des supporters britanniques-- avaient été blessées dans ces violents affrontements qui avaient eu lieu principalement autour du Vieux-Port de Marseille. Un quinquagénaire avait été très grièvement blessé et transporté à l'hôpital alors que son pronostic vital était engagé. Ses agresseurs n'ont pas été identifiés et il est depuis rentré en Grande-Bretagne.

RTL

_________________
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 43
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: EURO 2016 EN FRANCE   Mar 27 Déc 2016 - 0:14

Le jour où... Eder a fait pleurer la France lors de la finale de l'Euro 2016

http://www.francefootball.fr/news/Le-jour-ou-eder-a-fait-pleurer-la-france-lors-de-la-finale-de-l-euro-2016/763503

_________________
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 43
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: EURO 2016 EN FRANCE   Mer 4 Jan 2017 - 23:19

Sylvain Robert se félicite de l’Euro 2016 à Lens

Mardi, le maire de Lens Sylvain Robert formulait ses vœux à la population pour 2017. L’occasion aussi de revenir sur 2016.

Il a bien sûr été question de l’accueil de l’Euro 2016 au sein du stade Bollaert du RC Lens et dans les rues de la ville. Un beau succès pour le maire lensois. « Le petit poucet s’est sorti de ce défi de géant », a-t-il commenté, faisant référence au fait que Lens était la plus petite ville de l’organisation. La presse étrangère a notamment souvent loué la qualité de l’accueil dans la ville et il s’en est félicité.

Il a ajouté : « Cette réussite, notamment celle de la Fan-Zone, conforte l’idée d’organiser une festivité par mois dans l’hypercentre, mais nous n’en sommes qu’au stade de la réflexion. »

(Source : La Voix du Nord)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 43
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: EURO 2016 EN FRANCE   Mar 10 Jan 2017 - 6:42

Combien l'Euro 2016 a-t-il généré de retombées économiques?

L'Euro-2016 de football, organisé en France en juin et juillet 2016, a généré 1,22 milliard de retombées économiques, selon une étude qui devait être révélée mardi par le ministère des Sports et dont l'AFP a obtenu copie.

Ce bilan économique, issu de l'étude conjointement menée par l'organisme Keneo et le centre de droit et d'économie du sport de Limoges (CDES), laisse apparaître un impact financier de 625,8 millions d'euros pour le tourisme et de 596 ME pour le volet organisation soit 1221,8 ME.

En ce qui concerne les retombées touristiques, seules les dépenses des 613.000 spectateurs étrangers et des 34.000 "hospitalités" ont été prises en compte, excluant ainsi les spectateurs français.

Parmi les 613.000 touristes, 40.000 ont uniquement suivi les matches depuis les fan-zones.

En moyenne, les visiteurs "Euro" ont dépensé 154 euros par journée et sont restés 7,9 jours en France, dépensant donc un total de 625,8 millions d'euros.

Sur cette somme, 35% ont été consacrés au logement, 30% à la restauration, 15% aux transports et 20% aux emplettes et visites.

Les retombées en matière d'organisation sont en majorité liées aux dépenses opérationnelles de l'UEFA, maître d'oeuvre de la compétition (360 ME). Viennent ensuite celles des 24 équipes participantes contributrices à hauteur de 34,9 ME aux retombées du tournoi.

Ce chiffre est peu ou prou celui dépensé par les personnes accréditées (34,8 ME) alors que les sponsors n'ont déboursé que 22,6 ME.

Au total, l'organisation de l'Euro-2016 a représenté un accroissement de l'activité équivalent à 116.750 mois travaillés.

Pour l'Etat, le championnat d'Europe a également eu des conséquences positives en terme fiscal, notamment grâce aux 70 ME de TVA encaissés.

Ces chiffres ont été obtenus après le traditionnel calcul de l'"effet d'éviction" qui prend en compte les dépenses touristiques non réalisées en raison de l'Euro.

La DH

_________________
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 43
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: EURO 2016 EN FRANCE   Mar 17 Jan 2017 - 23:34

Les discutables retombées économiques de l’Euro 2016 de foot

http://www.lagazettedescommunes.com/482213/les-discutables-retombees-economiques-de-leuro-2016-de-foot/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 43
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: EURO 2016 EN FRANCE   Dim 29 Jan 2017 - 0:32

La répartition des 2 millions d’euros reçus pour l’Euro 2016 à Lens

L’été dernier, Lens accueillait l’Euro 2016. 4 rencontres se sont joués dans le stade Bollaert du RC Lens.

Comme pour toutes les villes hôtes, 2 millions d’euros ont été versés à destination de Lens et son agglomération, pour avoir participé à l’organisation de l’évènement. C’est la communauté d’agglomération qui en gère la distribution, avec l’obligation de l’utiliser dans l’équipement sportif. Un million d’euros sont réservés à la ville de Lens, 200 000 euros pour un projet porté par la communauté d’agglomération et 800 000 euros seront partagés entre les communes des alentours. Chaque ville a pu participer à un appel à projets lancé par la communauté d’agglomération en 2016. Transmis à l’UEFA, les dossiers retenus devraient être validés début février. Les communes devront ensuite réaliser les projets avant le 31 décembre 2017. Des city-stades ou des terrains synthétiques sont principalement concernés par ces projets. D’autres communes ont demandé à se servir de l’argent pour la rénovation des infrastructures, à l’image de vestiaires.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 43
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: EURO 2016 EN FRANCE   Sam 4 Fév 2017 - 1:15

641 clubs ont bénéficié de l’UEFA EURO 2016

Quelque 150 millions d'euros ont été distribués aux clubs issus des 54 associations nationales ayant participé aux Éliminatoires européens 2014/15 et à l'UEFA EURO 2016.

Au total, 641 clubs ont reçu des paiements en relation avec la mise à disposition de joueurs pour les Éliminatoires européens 2014/15 et l’UEFA EURO 2016. Le nombre définitif de clubs et les montants distribués ont été décidés après la finalisation des dispositions financières concernant l’événement en France.

Suite aux 329 matches – 278 en qualifications et 51 lors du tournoi final –, des clubs des 54 associations participantes ont bénéficié du programme. Un montant de 150 millions d'euros, soit une augmentation substantielle de 50 millions d'ueros par rapport à 2012 – était disponible pour distribution aux clubs, conformément au protocole d'accord reconduit par l'UEFA et l'Association des clubs européens (ECA) en 2015.

Sur la base du mécanisme de distribution des paiements approuvé par le Comité exécutif, 100 millions d'euros ont été distribués aux clubs qui ont mis des joueurs à disposition pour l'UEFA EURO 2016, et les 50 millions d'euros restants ont été répartis entre les clubs qui ont mis des joueurs à disposition pour la phase de qualification du Championnat d'Europe, indépendamment du fait que l'équipe nationale en question ait validé ou non son ticket pour la phase finale.

Conformément au mécanisme de distribution détaillé convenu entre l'UEFA et l'ECA, les clubs ont reçu une part égale par joueur mis à disposition en équipe nationale pour chaque match de qualification, ainsi qu'un montant fixe par joueur et par jour pour la phase finale, pondéré en fonction de la catégorie FIFA du club en relation avec l'indemnité de formation. Les calculs exacts du mécanisme de distribution peuvent être téléchargés ici.

Les 641 clubs qui ont reçu des versements de solidarité représentent un nombre record. Les clubs bénéficiaires vont du football d’élite au niveau amateur, et on compte même des équipes de cinquième division dans plusieurs associations.

Les 10 clubs ayant le plus bénéficié des recettes de l'UEFA EURO 2016

1. Juventus Football Club : € 3 484 875,38 €
2. Liverpool FC : € 3 394 511,33 €
3. Tottenham Hotspur FC : € 3 066 138,48 €
4. Manchester United FC : € 2 997 731,85 €
5. FC Bayern München : € 2 898 339,94 €
6. Real Madrid CF : € 2 524 835,57 €
7. Arsenal FC : € 2 463 222,34 €
8. FC Barcelona : € 2 352 693,90 €
9. AS Roma : 2 124 904,29 €
10. Southampton FC : 2 094 099,34 €

Les trois clubs français ayant le plus bénéficié des recettes de l'EURO 2016 sont le Paris Saint-Germain (1 339 500,83 €), l'Olympique Lyonnais (1 131 347 98 €) et l'AS Monaco (995 980,93 €)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EURO 2016 EN FRANCE   

Revenir en haut Aller en bas
 
EURO 2016 EN FRANCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» Euro 2016 (+ qualifications)
» manif anti euro 2016
» Les groupes de l'Euro 2016
» entrée et sortie de stade euro 2016
» la RTBF présente son dispositif pour l’Euro 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gueules Noires :: EURO-
Sauter vers: