Gueules Noires

UNE PASSION LE FOOTBALL
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerMembresConnexion
O Belgique, o Mère chérie À toi nos cœurs, à toi nos bras! À toi notre sang, o Patrie! Nous le jurons tous, tu vivras! Tu vivras toujours grande et belle Et ton invincible unité Aura pour devise immortelle Le Roi, la Loi, la Liberté

Partagez | 
 

 COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
AuteurMessage
england
Admin
avatar

Nombre de messages : 7153
Age : 51
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......   Dim 31 Juil 2011 - 7:44

Le tirage avait mal débuté, mais la Belgique s’en est finalement bien tirée…

BRUXELLES Les dirigeants, le staff et les joueurs l’ont assez répété : l’objectif principal de l’équipe nationale belge est de participer au Mondial 2014. Le tirage au sort, qui a eu lieu hier à Rio de Janeiro, était dès lors une première étape déjà capitale sur la route de la Coupe du Monde.

Quelques heures avant le moment fatidique, la répétition générale n’avait rien laissé présager de bon pour les Diables. qui avait hérité des Pays-Bas et de la France !

Le tirage au sort officiel de la zone européenne, qui a débuté avec 20 minutes de retard, avait pourtant assez mal débuté pour les Diables.

La première boule pêchée par Ronaldo dans le pot 3 fut celle contenant le nom de la Belgique. Ce qui nous offrait l’Écosse, la Macédoine et les Pays de Galles. Tout sauf des cadeaux : les Gallois étaient la meilleure équipe du pot 6 et les Écossais figuraient parmi les plus costauds du pot 4…

Dans le pot 2, il fallait surtout éviter la France… Mais là encore, les Diables héritaient d’un sérieux client : la Serbie.

Jusqu’alors, le tirage ne pouvait pas vraiment être qualifié de favorable. Mais le dernier adversaire à rejoindre le groupe A allait tout changer. Ronaldo a enfin cessé d’avoir la main lourde avec la Belgique pour lui offrir la Croatie. Une équipe pleine de qualités mais qui est évidemment loin du niveau de l’Espagne, de l’Allemagne, des Pays-Bas ou de l’Italie.

Contrairement aux précédentes campagnes, durant lesquelles les Belges avaient toujours un ogre dans leur groupe (Portugal, Espagne, Allemagne), la poule est donc cette fois très ouverte. La Serbie, la Croatie et les Diables peuvent tous espérer être vainqueurs de la poule et gagner leur ticket direct pour Rio…

La première est bien celle que les hommes de Georges Leekens doivent viser, car ce groupe ouvert peut aussi avoir un effet pervers : tout le monde risque de perdre des points ici et là. Or, le règlement prévoit que le pire deuxième n’aura même pas droit au barrage…

Mais soyons optimistes : ce groupe est tout à fait à la portée des Diables. “Je suis relativement positif” , confiait François De Keersmaecker. “Nous avons de bonnes chances de nous qualifier.”

Parmi les adversaires des Belges, la Serbie est, sur papier, sans doute la plus redoutable. La Croatie, elle, se cherche et n’a pas pris part au dernier Mondial. Le football écossais est en crise depuis de longues années. Mais aucun des déplacements ne sera facile…

Maintenant, il faudra surtout que Georges Leekens se montre habile pour établir un calendrier favorable aux Diables. En évitant surtout l’erreur commise par Advocaat à l’époque, qui avait voulu commencer par l’Allemagne et la Turquie (0 sur 6). Grâce à notre situation géographique centrale, les discussions autour du calendrier auront lieu le 23 août à… Bruxelles. C’est toujours mieux de négocier chez soi.



Benoît Delhauteur

© La Dernière Heure 2011

_________________
gn for ever
respect for everybody
Revenir en haut Aller en bas
england
Admin
avatar

Nombre de messages : 7153
Age : 51
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......   Dim 31 Juil 2011 - 7:51

Zone Europe :

Groupe A : Croatie - Serbie - Belgique - Écosse - Macédoine - Pays de Galles

Groupe B : Italie - Danemark - République Tchèque - Bulgarie - Arménie - Malte

Groupe C : Allemagne - Suède - République d’Irlande - Autriche - Iles Féroé - Kazakhstan

Groupe D : Pays-Bas - Turquie - Hongrie - Roumanie - Estonie - Andorre

Groupe E : Norvège - Slovénie - Suisse - Albanie - Chypre - Islande

Groupe F : Portugal - Russie - Israël - Irlande du Nord - Azerbaïdjan - Luxembourg

Groupe G : Grèce - Slovaquie - Bosnie-Herzégovine - Lituanie - Lettonie - Liechtenstein

Groupe H : Angleterre - Monténégro - Ukraine - Pologne - Moldavie - Saint-Marin

Groupe I : Espagne - France - Bélarus - Géorgie - Finlande

Zone Afrique :

Groupe A : Afrique du Sud - Botswana - République Centrafricaine - vainqueur du match Somalie-Ethiopie

Groupe B : Tunisie - Cap-Vert - Sierra Leone - vainqueur du match Guinée Equatoriale-Madagascar

Groupe C : Côte d’Ivoire - Maroc - Gambie - vainqueur du match Tchad-Tanzanie

Groupe D : Ghana - Zambie - Soudan - vainqueur du match Lesotho-Burundi

Groupe E : Burkina Faso - Gabon - Niger - vainqueur du match Sao Tome Principe-Congo

Groupe F : Nigeria - Malawi - vainqueur du match Seychelles-Kenya - vainqueur du match Djibouti-Namibie

Groupe G : Égypte - Guinée - Zimbabwe - vainqueur du match Comores-Mozambique

Groupe H : Algérie - Mali - Bénin - vainqueur du match Erythrée-Rwanda

Groupe I : Cameroun - Libye - vainqueur du match Guinée-Bissau-Togo - vainqueur du match Swaziland-RD Congo

Groupe J : Sénégal - Ouganda - Angola - vainqueur du match Ile Maurice-Libéria

Zone Asie :

Groupe A : Chine - Jordanie - Irak - Singapour

Groupe B : Corée du Sud - Koweït - Émirats Arabes Unis - Liban

Groupe C : Japon - Ouzbékistan - Syrie - Corée du Nord

Groupe D : Australie - Arabie Saoudite - Oman - Thaïlande

Groupe E : Iran - Qatar - Bahreïn - Indonésie

Zone Amérique du Nord, Centrale, et Caraïbes :

Poule A : États-Unis - Mexique - vainqueur groupe E - vainqueur groupe F

Poule B : Mexique - Costa Rica - vainqueur groupe A - vainqueur groupe B

Poule C : Honduras - Cuba - vainqueur groupe D - vainqueur groupe C

Groupe A : Salvador - Suriname - Iles Caïmans - République Dominicaine

Groupe B : Trinité-et-Tobago - Guyana - Barbade - Bermudes

Groupe C : Panama - Dominique - Nicaragua - Bahamas

Groupe D : Canada - Saint-Kitts-et-Nevis - Porto Rico - Sainte Lucie

Groupe E : Grenade - Guatemala - Saint-Vincent et les Grenadines - Belize

Groupe F : Haïti - Antigua-et-Barbuda - Curacao - Iles Vierges Américaines

Zone Océanie :

Groupe A : Vanuatu - Nouvelle-Calédonie - Vainqueur du premier tour - Tahiti

Groupe B : Fidji - Nouvelle-Zélande - Iles Salomon - Papouasie-Nouvelle-Guinée

_________________
gn for ever
respect for everybody
Revenir en haut Aller en bas
england
Admin
avatar

Nombre de messages : 7153
Age : 51
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......   Dim 31 Juil 2011 - 7:57

Le Tirage au sort préliminaire de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™ a livré son verdict. Désormais, toutes les sélections engagées sur la route de la prochaine édition de l'épreuve reine sont fixées sur leur sort. Comme les autres, l'Espagne, tenante du titre, à sagement attendu son tour.


Quelques minutes après avoir découvert que son équipe partagerait le Groupe I avec la France, le Belarus, la Géorgie et la Finlande, le sélectionneur de la Furia Roja, Vicente del Bosque, a aimablement accepté un entretien exclusif avec FIFA.com.


M. Del Bosque, que vous inspire le résultat du Tirage au sort préliminaire ?
Vicente del Bosque : Je ne suis ni euphorique, ni triste. Nous devons accepter le résultat du tirage car c'est le hasard qui a parlé. Nous allons composer avec ce qu'il nous a réservé. Parler de bon ou de mauvais tirage reviendrait, d'une façon ou d'une autre, à manquer de respect à nos adversaires.


Quelle a été votre première réflexion quand vous avez découvert que vous serez dans le même groupe que la France ?
Franchement, je n'ai rien pensé de particulier car il est évident qu'en se concentrant exclusivement sur la France, on va droit à l'échec contre une autre équipe et on se complique tout autant la qualification. Si l'on ne se prépare pas de la même manière pour affronter la Géorgie ou la Finlande, on peut le payer très cher.


D'autant que le niveau devient de plus en plus homogène dans toutes les régions…
… C'est encore plus vrai dans la zone Europe. Récemment, les sélections que certains jugeaient plus faciles à affronter ont fait de gros résultats dans les qualifications pour l'Euro. Donc je le répète, il ne faut sous-estimer personne, mais s'attacher à progresser et à étudier toutes les équipes encore plus en profondeur.


Selon vous, quelles répercussions l'ordre des matches aura-t-il sur le scenario du groupe ?
Cela aura son importance, c'est indéniable, car jouer au Belarus en été ou en hiver, ce n'est pas la même chose. La remarque vaut aussi pour la Finlande et la Géorgie. Mais nous n'allons pas nous plaindre des conditions météo, des terrains ou d'autres choses sortant du cadre footballistique. Nous allons travailler pour nous adapter, comme nous l'avons fait lors des dernières qualifications, quand nous nous sommes déplacés en Lituanie.


Que pensez-vous du tirage auquel ont eu droit les autres grandes nations européennes ?
À vrai dire, je n'ai pas encore analysé tout cela. Je n'ai pas pu suivre le tirage en direct et j'ai pris connaissance des résultats il y a peu de temps. Il serait donc malvenu de dresser un bilan maintenant.


Une fois de plus, l'Espagne devra assumer l'étiquette de favorite. Qu'en pensez-vous ?
Que nous devons montrer sur tous les terrains de jeu si oui ou non, nous sommes candidats au titre. Nous ne devons pas nous arrêter à cela, mais travailler dans l'optique du début des qualifications. À partir de ce moment, nous entamerons vraiment la défense de notre titre.

_________________
gn for ever
respect for everybody
Revenir en haut Aller en bas
england
Admin
avatar

Nombre de messages : 7153
Age : 51
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......   Dim 31 Juil 2011 - 8:16

Le président de la Fédération internationale de football (Fifa), Joseph Blatter, a annoncé que l'organisation se prononcerait en 2012 sur un système électronique de contrôle de la ligne de but et l'ajout d'arbitres auxiliaires lors du Mondial 2014.

_________________
gn for ever
respect for everybody
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......   Dim 31 Juil 2011 - 20:05

Groupe C : Entre vieilles connaissances
(FIFA.com) Dimanche 31 juillet 2011
Getty ImagesL'Allemagne, triple championne du monde, est la grande favorite du Groupe C des qualifications européennes pour la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™. Sur la longue route menant au grand rendez-vous mondial, l'équipe entraînée par Joachim Löw sera confrontée à la Suède, à la République d'Irlande, aux Îles Féroé, à l'Autriche et au Kazakhstan. Ces deux derniers, ainsi que la Mannschaft, s'affrontent déjà dans le cadre d'une autre compétition préliminaire, celle pour l'Euro 2012, où ils ont également été versés dans le même groupe.

Les favoris
Avec seulement deux défaites en 74 rencontres, l'Allemagne est la nation la plus performante de l'histoire des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA™. Elle est en outre invaincue à l'extérieur. Philipp Lahm, Mesut Özil et leurs coéquipiers devraient donc aborder avec assurance et sérénité leurs matches contre les autres équipes du Groupe C, qui paraissent inférieures sur le papier. Néanmoins, jusqu'à présent, la Mannschaft s'est toujours montrée très à son avantage. Soucieux d'éviter tout faux-pas, les Allemands ont pris l'habitude de ne pas sous-estimer ce type d'adversaires.

La Suède, qui compte dix participations à l'épreuve suprême, et l'Autriche, qui en compte sept, sont par ailleurs de sérieux concurrents. Les Autrichiens ont manqué les trois dernières éditions du tournoi, mais ont atteint par deux fois les demi-finales, en 1934 et en 1954. Quant aux Suédois, eux aussi cantonnés au rôle de spectateurs en Afrique du Sud, ils ont accédé aux huitièmes de finale en 2002 et en 2006.

Les outsiders
Si la République d'Irlande a pris part à la compétition reine à trois reprises, les Îles Féroé et le Kazakhstan manquent d'expérience. Ces deux équipes ne se sont encore jamais qualifiées pour un grand tournoi international. Au vu des redoutables concurrents qu'elles auront à affronter dans le Groupe C, la tâche s'annonce difficile. Ces qualifications marqueront deux grandes premières pour le Kazakhstan : il n'avait encore jamais eu l'occasion de se mesurer à la Suède, ni à la République d'Irlande.

Les joueurs à suivre
Dans les rangs de la Mannschaft, nombreux sont les joueurs de classe mondiale : le gardien Manuel Neuer, le capitaine Philipp Lahm, les milieux de terrain Bastian Schweinsteiger et Mesut Özil, l'attaquant Miroslav Klose, ou encore Thomas Müller, sacré meilleur buteur de la Coupe du Monde de la FIFA 2010™.

Chez les Tre Kronor, l'attaquant vedette de l'AC Milan Zlatan Ibrahimovic pourrait faire partie des hommes en vue tout au long des qualifications pour Brésil 2014. À ses côtés évoluent d'autres joueurs expérimentés sur la scène internationale, comme Kim Källström ou Ola Toivonen. Les espoirs de l'Autriche reposeront en grande partie sur un attaquant, le capitaine Marc Janko.

Le match-clé
Le duel entre les Allemands, troisièmes de l'édition 2010, et les Scandinaves, qui seront leurs principaux rivaux dans la lutte pour la première place, s'annonce très intéressant. En raison notamment de leur position au Classement mondial FIFA/Coca-Cola et de leurs nombreuses participations au grand rendez-vous mondial, l'Allemagne et la Suède sont en effet les deux équipes qui peuvent d'ores et déjà prétendre à la tête du Groupe C. Leurs confrontations pourraient en tout cas jouer un rôle déterminant au moment d'établir le classement final.

Ces deux formations se sont déjà affrontées cinq fois dans le cadre des qualifications pour l'épreuve suprême, d'abord en 1937, puis en 1985. Le bilan plaide en faveur de la Mannschaft, qui a signé trois victoires et deux nuls et enregistré une différence de buts de 12:4.

Dans le rétro
Les matches entre les deux voisines que sont l'Autriche et l'Allemagne seront placés sous le signe de retrouvailles entre vieilles connaissances. En effet, les deux nations se sont affrontées pas moins de 36 fois, rien que sur les 100 dernières années. Les Pays-Bas sont la seule équipe que l'Allemagne a rencontrée plus souvent (37 fois).

Aujourd'hui encore, l'Autriche et l'Allemagne sont régulièrement amenées à s'affronter sur un terrain de football. Les deux sélections se sont d'ailleurs mesurées en juin, dans le cadre des qualifications pour l'UEFA Euro 2012. Le match a été remporté par les Allemands, mais les Autrichiens se sont avérés particulièrement coriaces.

La stat
2,46 - C'est le nombre de points par match obtenus en moyenne par l'Allemagne lors des compétitions préliminaires du grand rendez-vous mondial. La triple championne du monde tourne en outre 2,9 buts par rencontre.

Le saviez-vous ?
C'est la sixième fois que les Îles Féroé prennent part au tournoi préliminaire de la Coupe du Monde de la FIFA™. Elles ont décroché leur première victoire dans le cadre des qualifications le 9 septembre 2009, face à la Lituanie (2:1).

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......   Dim 31 Juil 2011 - 20:06

Après l'action, les réactions
(FIFA.com) Dimanche 31 juillet 2011
Un Tirage au sort préliminaire suscite toujours des sentiments divers. FIFA.com a recueilli les réactions des sélectionneurs et présidents de fédération. Pour chacun le hasard n'a pas tout le temps bien fait les choses.

"J'adore ces trois pays et j'ai beaucoup de respect pour eux. Ça va être dur ! Le football progresse sans arrêt en Asie." Tim Cahill, milieu de terrain de l'Australie

"Il ne fait aucun doute que l'Allemagne sera le principal candidat à la première place. Sur le papier, la Suède et l'Irlande ont un temps d'avance sur nous. La tâche s'annonce difficile mais pas impossible." Dietmar Constantini, sélectionneur de l'Autriche

"Notre pays va avoir la chance d'accueillir deux des plus grandes nations de la planète football : l'Espagne, championne du monde en titre, et la France, sacrée en 1998." Bernd Stange, sélectionneur du Belarus

"C'est un groupe très équilibré, ce qui signifie que les matches seront tous très compliqués. Malgré tout, je reste confiant en nos chances." Georges Leekens, sélectionneur de la Belgique

"Nous respectons tous nos adversaires et nous allons nous préparer à relever le défi. Il y a des groupes bien plus faciles que le nôtre. En tout cas, une chose est sûre : l'Italie partira favorite." Lothar Matthäus, sélectionneur de la Bulgarie

"En Europe, les groupes paraissent tous assez serrés. Évidemment, le choc entre l'Espagne et la France attire tous les regards mais je crois que la poule de l'Italie est encore plus équilibrée et incertaine." Mano Menezes, sélectionneur du Brésil

"C'est un tirage correct. L'essentiel, c'est de prendre des points à domicile. Ensuite, si vous obtenez quelques bons résultats à l'extérieur, le plus dur est fait." Stephen Hart, sélectionneur du Canada

"Dans l'ensemble, nous n'avons pas à nous plaindre. Nous avons plus de chance que le Japon ! Toutefois, les quatre équipes sont assez proches et la compétition sera féroce." Li Xiaopeng, ancien milieu de terrain de la RP Chine

"L'Ukraine et le Monténégro vont nous poser beaucoup de problèmes. Il est important que nous terminions devant les Monténégrins dans les qualifications pour l'EURO. Cela nous mettra en confiance pour la suite." Fabio Capello, sélectionneur de l'Angleterre

"Nous n'étions pas tête de série, alors il fallait s'attendre à tomber sur un gros poisson. C'est un groupe difficile mais j'espère que les deux meilleures équipes se qualifieront." Laurent Blanc, sélectionneur de la France

"Nous sommes contents. Ce n'est pas un groupe évident mais nous avons évité la France. Bien entendu, nous serons favoris mais il n'empêche que nous devrons aborder chaque match avec sérieux et concentration." Oliver Bierhoff, manager de l'Allemagne

"C'est un bon groupe pour nous. Je crois que la Jordanie peut atteindre le tour final pour la première fois de son histoire." Adnan Hamad, sélectionneur de la Jordanie

"Quel que soit le tirage, c'est toujours compliqué pour nous. Cela dit, nous sommes tombés dans un groupe intéressant. Personnellement, je serais déçu si nous finissions au-delà de la quatrième place." Paul Phillip, président de la Fédération luxembourgeoise de football

"C'est un résultat qui nous convient. Nous lutterons pour la deuxième place derrière l'Angleterre, qui part clairement favorite." Zlatko Kranjcar, sélectionneur du Monténégro

"C'est un groupe très relevé mais nous sommes prêts à en découdre avec nos adversaires. Bonne chance à toutes les sélections arabes !" Ali Al Habsi, gardien de but d'Oman

"Nous avons hérité d'une poule compliquée, au sein de laquelle on retrouve trois grands pays de football : la Turquie, la Hongrie et la Roumanie. Ces trois équipes seront les plus dangereuses. Je me méfie particulièrement des Turcs." Bert van Marwijk, sélectionneur des Pays-Bas

"Nous n'aurons pas la partie facile mais ça aurait pu être pire. Nous allons tout de même devoir effectuer de longs déplacements." Nigel Worthington, sélectionneur de l'Irlande du Nord

"Nous ne serons pas favoris. La Russie possède des joueurs de grande qualité et Israël a prouvé qu'il pouvait poser des problèmes à n'importe quelle équipe." Paulo Bento, sélectionneur du Portugal

"Ce sera dur. Il va falloir se préparer soigneusement. Nous allons passer du temps au Qatar, puis nous effectuerons un stage de dix jours en Turquie." Milovan Rajevac, sélectionneur du Qatar

"Je n'ai rien de particulier à dire. La tâche ne sera pas facile mais je ne suis pas spécialement heureux ou mécontent. Tout est possible." Dick Advocaat, sélectionneur de la Russie

"La Serbie et la Croatie sont deux formations redoutables. Je pense que mon équipe aura fort à faire pour se tirer honorablement de ces confrontations." Craig Levein, sélectionneur de l'Écosse

"Je me souviens que l'Écosse a longtemps fait partie des bons élèves en Europe. La Belgique risque également de nous poser de gros problèmes. Toutefois, la Croatie sera favorite, en tant que tête de série du groupe." Vladimir Petrovic, sélectionneur de la Serbie

"Pour moi, aucun favori ne se dégage. Nous pouvons battre n'importe qui, comme nous l'avons prouvé par le passé." Matjaz Kek, sélectionneur de la Slovénie

"Je trouve que le sort nous a été plutôt favorable. En tout cas, je suis sûr que les autres équipes ne sont pas contentes d'être tombées sur nous. Cela dit, ça ne sera pas évident." Pitso Mosimane, sélectionneur de l'Afrique du Sud

"En se concentrant exclusivement sur la France, on va droit à l'échec contre une autre équipe et on se complique tout autant la qualification.” Vicente del Bosque, sélectionneur de l'Espagne

"L'Irlande sera un adversaire coriace. Je m'attends à des matches très disputés contre cette équipe. En revanche, il ne fait aucun doute que l'Allemagne partira favorite." Erik Hamren, sélectionneur de la Suède

"Je suis très confiant. Notre équipe est en phase de reconstruction. Dans un an, nous aurons plus d'expérience et nous serons en mesure de lutter avec les Pays-Bas pour la première place." Guus Hiddink, sélectionneur de la Turquie

"Le Japon est sans aucun doute la meilleure équipe du groupe mais tout le monde a sa chance. Les rencontres s'annoncent toutes très serrées. En outre, la compétition se déroulera sur six mois, ce qui signifie que personne n'a droit à l'erreur." Vadim Abramov, sélectionneur de l'Ouzbékistan

"Sur le papier, on se dit que tout le monde peut battre tout le monde dans ce groupe. Ce sera vraiment très difficile mais ça aurait pu être pire." Gary Speed, sélectionneur du Pays de Galles

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......   Dim 31 Juil 2011 - 20:07

Les qualifs en chiffres
(FIFA.com) Mardi 26 juillet 2011
Getty ImagesSamedi 30 juillet, tous les regards de la famille du football convergeront vers la Marina da Gloria de Rio de Janeiro, où 166 nations découvriront leur destin lors du Tirage au sort préliminaire de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™. Alors que le grand jour approche à grands pas, FIFA.com se penche sur des statistiques marquantes de l'histoire des campagnes qualificatives et sur quelques records amenés à tomber sur la route de Brésil 2014.

19,3 millions de supporters : c'est l'affluence record enregistrée sur l'ensemble de la campagne qualificative pour l'édition 2010, soit une moyenne de 23 000 spectateurs par match. Les équipes qui ont fait le plus recette sont le Mexique et l'Angleterre, dont les matches à domicile ont généré des affluences moyennes d'environ 82 000 et 80 000 spectateurs respectivement.

162 162 764 personnes : c'est l'incroyable record d'affluence enregistré au Maracanã en 1977 lors d'un match de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA™ entre le Brésil et la Colombie.

16448 buts ont été inscrits en 78 ans de qualifications mondialistes, soit une moyenne de 2,92 par rencontre.

5602 joueurs, 310 arbitres et 650 assistants ont pris part à la compétition préliminaire pour l'édition 2010.

1500personnes, dont 600 volontaires seront impliqués dans le déroulement du Tirage au sort préliminaire de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™, samedi.

824 matches sont programmés sur l'ensemble de la compétition préliminaire pour Brésil 2014, ce qui portera le nombre total de rencontres de qualifications mondialistes bien au-dessus de la barre des 6 000. Au terme de la campagne d'accession à l'édition 2010, qui avait engendré un record de 853 confrontations, le total s'élevait à 5 630 matches disputés.

203 équipes vont prendre part à la compétition préliminaire pour l'édition 2014. Il s'agit là d'un nouveau record, après celui établi à 200 lors de la précédente campagne. Les seules nations à ne pas être inscrites cette fois sont le Bhoutan, Brunei Darussalam, Guam, la Mauritanie et le Brésil, pays organisateur.

141 matches en compétition préliminaire pour la Coupe du Monde de la FIFA™. Avec ce total, la sélection mexicaine est la plus expérimentée des équipes engagées dans les qualifications. À l'autre extrémité, la République centrafricaine, les Comores, le Myanmar et le Timor Oriental n'ont disputé que deux rencontres et n'ont pas encore enregistré la moindre victoire.

100 matches en compétition préliminaire pour la Coupe du Monde de la FIFA™. Quarante nations ont déjà atteint cette barre symbolique. Elles seront rejointes par plusieurs autres sélections au cours de la campagne qualificative pour l'édition 2014, au premier rang desquelles l'Espagne, championne du monde en titre (99 matches disputés à ce jour). Ce groupe comprend par ailleurs deux anciens vainqueurs, l'Angleterre (92) et la France (91), ainsi que le Maroc (98), la Pologne (96), le Canada (95), l'Iran (94), Chypre (94) et l'Arabie saoudite (92).

78 ans et un mois se sont écoulés depuis que la Suède et l'Estonie ont disputé la toute première rencontre de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA™, à Stockholm en juin 1933. Les locaux s'étaient alors imposés 6:2.

35 buts en 51 sorties en qualifications mondialistes. Légende du football iranien, Ali Daei est le buteur le plus prolifique de l'histoire de la compétition préliminaire pour la Coupe du Monde de la FIFA™. Les meilleurs réalisateurs par confédération sont Andriy Shevchenko pour l'UEFA (Ukraine, 26 buts), Carlos Pavón pour la CONCACAF(Honduras, 25), Hernan Crespo pour la CONMEBOL (Argentine, 19), Vaughan Coveny pour l'OFC (Nouvelle-Zélande, 19) et Moumouni Dagano pour la CAF (Burkina Faso, 18).

31 buts à rien. En s'imposant sur ce score surréaliste face aux Samoas américaines en avril 2011, l'Australie a signé la plus large victoire de l'histoire des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA™.

25 rencontres de qualification entre le Mexique et les États-Unis. L'électrique derby nord-américain est l'affiche la plus disputée de la compétition préliminaire pour la Coupe du Monde de la FIFA™.

19 compétitions préliminaires de rang, en comptant celle pour Brésil 2014. Le Luxembourg, le Portugal et la République d'Irlande sont les seules nations à n'avoir manqué aucune des 18 campagnes qualificatives organisées à ce jour.

9 secondes : c'est le temps qu'il a fallu au joueur de Saint-Marin Davide Gualtieri pour inscrire le but le plus rapide de l'histoire de la compétition préliminaire. Cet exploit est remarquable à plus d'un titre puisqu'il a été réalisé face à la grande Angleterre, en 1993.

8 équipes sont restées invaincues au cours de la compétition préliminaire pour l'édition 2010 : la Côte d’Ivoire, l'Allemagne, l'Italie, la République de Corée, le Nigeria, l'Espagne, les Pays-Bas et, plus étonnant, les Îles Vierges Britanniques, éliminées par le Bahamas en vertu de la règle des buts inscrits à l'extérieur après deux résultats nuls.

7 nations - l'Allemagne, l'Argentine, le Brésil, l'Espagne, les États-Unis, l'Italie et la République de Corée - se sont qualifiées pour les six dernières éditions de la Coupe du Monde de la FIFA™.

2 ans et cinq mois : c'est la durée programmée de la compétition préliminaire pour la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™. Les qualifications ont débuté le 15 juin 2011 et elles doivent prendre fin le 19 novembre 2013.

2 défaites en 74 matches qualificatifs pour l'Allemagne, qui est le pays le plus efficace de l'histoire de la compétition préliminaire. La Mannschaft se présentera sur la ligne de départ avec des moyennes de 2,46 points et 2,9 buts par match.

Revenir en haut Aller en bas
england
Admin
avatar

Nombre de messages : 7153
Age : 51
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......   Lun 1 Aoû 2011 - 16:50

Le sélectionneur de l’équipe d’Angleterre, Fabio Capello, a commenté le tirage au sort des éliminatoires de la Coupe du Monde 2014 au Brésil. Il annonce un groupe difficile pour le futur sélectionneur.

L’Angleterre qui devra affronter la Pologne et l’Ukraine comme principaux adversaires de son groupe éliminatoirede la Coupe du Monde 2014, n’aura pas la partie facile annonce Fabio Capello, l’actuel sélectionneur de l’équipe anglaise : : « Ce n’est pas un tirage facile. Vous devrez être concentré et jouer chaque match comme s’il s’agissait d’une finale. Mais ce sera la tâche de mon successeur. Moi je me concentre sur mon travail actuel, à savoir qualifier l’équipe pour l’Euro 2012″ a déclaré le technicien italien sur Sky Sports.

Fabio Capello estime malgré tout que l’avenir de l’Angleterre s’annonce radieux avec l’arrivée de jeunes joueurs prometteurs : « Je suis convaincu que nous avons quelques très bons jeunes comme Kieran Gibb, Jack Wilshere, Jordan Henderson ou Andy Carrol qui prendront une part de plus en plus importante dans l’équipe » a-t-il ajouté.

_________________
gn for ever
respect for everybody
Revenir en haut Aller en bas
england
Admin
avatar

Nombre de messages : 7153
Age : 51
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......   Lun 8 Aoû 2011 - 16:26

Le Gallois John Toshack nouveau sélectionneur de la Macédoine

(08/08/2011)




La Macédoine affrontera en qualifications pour le Mondial-2014 la Serbie, la Croatie, la Belgique, l'Ecosse et le Pays de Galles

LONDRES Le Gallois John Toshack, ancien entraîneur du Real Madrid, a été nommé dimanche nouveau sélectionneur de l'équipe de Macédoine de football, avec pour difficile objectif de la qualifier pour le Mondial-2014, a indiqué dimanche la Fédération macédonienne (FFM).

"Je suis très reconnaissant envers la FFM qui m'a choisi pour être le manageur de l'équipe nationale. Les gens (de la FFM) ont été très gentils, ouverts, et m'ont donné l'impression qu'on allait pouvoir travailler ensemble pour atteindre des sommets jamais atteints dans le football macédonien", a déclaré Toshack sur la BBC.

Toshack, 62 ans, qui a notamment entraîné la Real Sociedad et le Real Madrid, a occupé le poste de sélectionneur du Pays de Galles de 2004 à 2010. Il remplace le Macédonien Mirsad Jonuz qui était en place depuis deux saisons.

La Macédoine, qui ne s'est jamais qualifiée pour une phase finale de Coupe du monde ou de Championnat d'Europe, affrontera en qualifications pour le Mondial-2014 la Serbie, la Croatie, la Belgique, l'Ecosse et le Pays de Galles, dans une poule qui s'annonce explosive.

La Macédoine est actuellement 5e (sur 6) du groupe B des qualifications à l'Euro-2012 avec seulement 4 points en six matches, à 9 longueurs de la Slovaquie, la Russie et l'Irlande.
© La Dernière Heure 2011

_________________
gn for ever
respect for everybody
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......   Ven 12 Aoû 2011 - 16:14

Petrovic et la Serbie voient déjà loin(FIFA.com) Mercredi 10 août 2011

Vladimir Petrovic nourrit de grandes ambitions pour la Serbie. Le sélectionneur a lui-même eu la chance de disputer deux phases finales de Coupe du Monde de la FIFA™. Aujourd'hui, il espère permettre à ses joueurs de goûter à cette expérience magnifique.

L'ancien milieu de terrain n'a cependant rien d'un doux rêveur. Dans le circuit depuis 15 ans, le technicien serbe sait mieux que quiconque qu'un entraîneur doit obtenir des résultats avant d'évoquer une quelconque stratégie à long terme.

Intronisé successeur de Radomir Antic deux journées après le début des qualifications pour l'UEFA EURO 2012, Petrovic ne bénéficiera d'aucun passe-droit. Au terme de la sixième levée, le bilan reste mitigé : deux victoires, deux nuls et deux défaites. L'Italie semble désormais hors de portée, ce qui signifie que la Serbie va devoir batailler avec la Slovénie pour tenter d'arracher une place de barragiste.

Néanmoins, la Serbie reste à trois longueurs de la Slovénie, avec un match en retard. En outre, la victoire 2:1 sur l'Irlande du Nord semble de bon augure pour la suite. Ce succès porte en effet la marque d'une nouvelle génération de joueurs. "Nous n'avons pas eu la partie facile", reconnaît Petrovic. "J'essaye de mettre en place un groupe capable de s'inscrire dans la durée. Plusieurs internationaux ont fait leurs adieux à la sélection. Des jeunes ont pris leurs places et, si tout va bien, ils seront encore là dans quatre ans pour disputer la Coupe du Monde."


Et d'ajouter : "L'équipe affiche une moyenne d'âge de 26 ans. Ça me semble raisonnable. Je pense que ce groupe peut durer plusieurs années, d'autant que d'autres jeunes seront appelés à le renforcer par la suite. Mais le plus important reste la qualification. J'ai beaucoup d'idées que je souhaiterais mettre en place. Cela dit, je sais pertinemment que je n'aurais pas l'occasion de les développer si les résultats ne sont pas au rendez-vous. Cela fait partie du métier d'entraîneur."

Cette situation délicate ne l'empêche pas de rêver. En cas de qualification pour l'UEFA EURO 2012, Petrovic verrait son contrat automatiquement prolongé. Il lui arrive donc de s'imaginer dans les stades brésiliens. Vétéran des éditions 1974 et 1982 de l'épreuve suprême, l'ancien international retrouverait avec plaisir une compétition qu'il affectionne particulièrement. "Pour les joueurs, les entraîneurs, les supporters, il n'y a rien de plus beau qu'une Coupe du Monde. J'ai eu la chance d'en disputer deux en tant que joueur.Aujourd'hui, j'aimerais vivre cette expérience depuis le banc de touche. Si j'y parviens, je pourrai dire que j'ai vraiment réussi un exploit exceptionnel."

"Tous les matches seront compliqués"
"Je pense que ceux qui n'ont pas connu ça au moins une fois dans leur carrière ont vraiment manqué quelque chose", poursuit-il. "Il faut avoir vécu une Coupe du Monde pour comprendre de quoi je parle. C'est une expérience magnifique de représenter son pays dans la plus grande compétition de la planète."

Brillante lors des qualifications, la Serbie a déçu en phase finale de l'édition 2010. Sa présence au Brésil est encore loin d'être acquise. Les Beli Orlovi ont hérité d'un groupe équilibré, au sein duquel la Croatie, la Belgique, l'Écosse, l'ARY Macédoine et le Pays de Galles auront tous une carte à jouer. Le sélectionneur estime qu'il s'agit là de "l'une des poules les plus relevées".

À en croire Petrovic, aucun favori ne se distingue clairement : "Le football évolue constamment. Il me semble difficile de désigner dès aujourd'hui les favoris de 2014. Je ne pourrais même pas vous dire qui sortira de ce groupe ! C'est normal, les équipes changent et évoluent au fil du temps. En revanche, je peux d'ores et déjà vous affirmer que tous les matches seront très compliqués. Au final, un point ou même un but pourrait faire toute la différence."


Cette situation délicate n'a pas empêché Petrovic de se rendre à Rio de Janeiro, pour assister au Tirage au sort préliminaire de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™. Affable comme à son habitude, le Belgradois n'est pourtant pas assuré d'être présent sur la ligne de départ. Pour conserver la confiance de ses dirigeants, il lui faudra faire le plein de points dans les mois à venir.

"Je suis très content d'avoir fait le voyage à Rio", confie-t-il à FIFA.com. "La Coupe du Monde est vraiment une épreuve très spéciale. Néanmoins, je dois avouer que j'ai encore du mal à me projeter aussi loin dans l'avenir, alors que nous sommes en plein milieu des qualifications pour l'EURO. Comme tout le monde, j'attends cette Coupe du Monde brésilienne avec impatience. Mais je sais que mon destin dépendra en grande partie de nos résultats dans les prochains mois. Il en va de même pour la majorité de mes collègues européens."

Entrée en matière difficile
Comme il le reconnaît lui-même, Petrovic n'a pas connu des débuts très réussis à la tête de la sélection serbe. En guise d'entrée en matière, l'ancien entraîneur de l'Étoile Rouge a concédé une inquiétante défaite à domicile contre l'Estonie. Quelques jours plus tard, des incidents survenus dans les tribunes ont mis un terme prématuré au match contre l'Italie, à Gênes. La victoire des Azzurri sur tapis vert n'a pas facilité les choses, pas plus que les points perdus en Estonie.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......   Ven 12 Aoû 2011 - 16:17

Prandelli : "Objectif première place"
(FIFA.com) Dimanche 7 août 2011 Prandelli, sélectionneur de l’Italie
Nous devons penser avant tout à continuer de grandir comme équipe. Nous avons encore le temps. Mais nous sommes l'Italie et, avec tout le respect que je dois aux autres équipes du groupe, notre objectif est naturellement de terminer à la première place.

Vladimir Smicer, entraîneur-adjoint de la République tchèque
Lors des qualifications pour la Coupe du Monde 2002, nous avions déjà eu le Danemark, la Bulgarie et Malte pour adversaires. Nous ne somme pas parvenus à nous qualifier, j’espère que nous serons plus heureux. Cette fois, il y a aussi l'Italie en plus, qui, étant tête de série, part un avec un léger avantage. C'est un groupe équilibré. Malte peut faire des résultats surprenants, l'Italie, comme favori et les trois autres équipes devraient s’atteler à lui compliquer la tâche.

Lothar Matthäus, sélectionneur de la Bulgarie
Sur le papier, cela s’annonce très difficile pour nous. Mais jouons les matches, croyons en nos chances de qualification. Nous respectons chacun des adversaires, et nous tenterons de relever chaque défi. J’ai vu des groupes de la zone Europe plus faciles. Une chose est sûre : l’Italie est favorite. Cela sera un match spécial, pour moi, sachant que j’ai joué quatre belles années à l’Inter Milan. Nous ferons tout notre possible pour créer la surprise.

John Buttigieg, sélectionneur de Malte
L’Italie est une des meilleures équipes du monde. C’est toujours intéressant d’affronter une équipe comme celle-ci dans la mesure où elle compte des millions de fans tout autour du monde, mais pour nous c’est une équipe comme toutes les autres. Les autres groupes ne sont pas différents du notre en termes de qualité. Peut-être que le Groupe B a l’air plus difficile dans la mesure où il met aux prises des pays qui ont joué plusieurs phases finales de Coupe du Monde. Mais tous les groupes sont compliqués.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......   Ven 12 Aoû 2011 - 16:19

Leekens : "On peut battre tout le monde"
(FIFA.com) Dimanche 7 août 2011
AFPVladimir Petrovic, sélectionneur de la Serbie
Ce Groupe A est sans doute l’un des plus difficiles. Tous nos matches seront très compliqués. Je me rappelle que l’Ecosse a toujours été une équipe de qualité par le passé. La Belgique est également un adversaire très dur à manœuvrer. Malgré tout, je pense que la Croatie, en tant que tête de série, reste l’équipe favorite. Les Croates et nous seront particulièrement attendus, étant dans les chapeaux 1 et 2, mais l’Ecosse et la Belgique ont aussi des chances de terminer en tête.

Georges Leekens, sélectionneur de la Belgique
C'est un groupe où l'on est capable de battre tout le monde, mais l'on peut aussi perdre des points contre tout le monde. La Croatie et la Serbie sont deux équipes difficiles. Il ne faut pas sous-estimer la Macédoine pour ne pas perdre de points. Les Ecossais et les Gallois sont capables de jouer au foot. On doit être prêt à battre tout le monde, car pour se qualifier, il faudra en être capable. Donc, je suis moyennement content. Il faudra être à son meilleur niveau.

Craig Levein, sélectionneur de l’Ecosse
Cela aurait pu être pire. Reste qu’avec un tirage comme cela, nous aurons beaucoup de travail en perspective pour préparer les matches, et je ne m’aventurerai à aucun pronostic si tôt. J’ai confiance en mon équipe. Elle est talentueuse et déterminée collectivement à réussir. Mais nous allons avoir beaucoup de travail. La Belgique est probablement l’adversaire le plus compliqué du pot 3. Avec la Croatie et la Serbie nous aurons également affaire à deux belles équipes. Tous ces adversaires promettent d’âpres combats pour mon équipe. Le mystère planait avant le Tirage au sort, à l’arrivée nous tombons contre une nation voisine, le Pays de Galles. Ce sera une confrontation particulièrement excitante pour les fans.

Gary Speed, sélectionneur du Pays de Galles.
C’est à l’évidence un tirage au sort compliqué. Il n’y a aucune équipe faible dans ce groupe. C’est d’ailleurs un des plus difficiles sachant que chacune des équipes peut battre l’autre. C’est un groupe très relevé, mais cela aurait pu être pire.

Revenir en haut Aller en bas
england
Admin
avatar

Nombre de messages : 7153
Age : 51
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......   Lun 15 Aoû 2011 - 12:52

Vladimir Petrovic nourrit de grandes ambitions pour la Serbie. Le sélectionneur a lui-même eu la chance de disputer deux phases finales de Coupe du Monde de la FIFA™. Aujourd'hui, il espère permettre à ses joueurs de goûter à cette expérience magnifique.

L'ancien milieu de terrain n'a cependant rien d'un doux rêveur. Dans le circuit depuis 15 ans, le technicien serbe sait mieux que quiconque qu'un entraîneur doit obtenir des résultats avant d'évoquer une quelconque stratégie à long terme.

Intronisé successeur de Radomir Antic deux journées après le début des qualifications pour l'UEFA EURO 2012, Petrovic ne bénéficiera d'aucun passe-droit. Au terme de la sixième levée, le bilan reste mitigé : deux victoires, deux nuls et deux défaites. L'Italie semble désormais hors de portée, ce qui signifie que la Serbie va devoir batailler avec la Slovénie pour tenter d'arracher une place de barragiste.

Cette situation délicate n'a pas empêché Petrovic de se rendre à Rio de Janeiro, pour assister au Tirage au sort préliminaire de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™. Affable comme à son habitude, le Belgradois n'est pourtant pas assuré d'être présent sur la ligne de départ. Pour conserver la confiance de ses dirigeants, il lui faudra faire le plein de points dans les mois à venir.

"Je suis très content d'avoir fait le voyage à Rio", confie-t-il à FIFA.com. "La Coupe du Monde est vraiment une épreuve très spéciale. Néanmoins, je dois avouer que j'ai encore du mal à me projeter aussi loin dans l'avenir, alors que nous sommes en plein milieu des qualifications pour l'EURO. Comme tout le monde, j'attends cette Coupe du Monde brésilienne avec impatience. Mais je sais que mon destin dépendra en grande partie de nos résultats dans les prochains mois. Il en va de même pour la majorité de mes collègues européens."

Entrée en matière difficile
Comme il le reconnaît lui-même, Petrovic n'a pas connu des débuts très réussis à la tête de la sélection serbe. En guise d'entrée en matière, l'ancien entraîneur de l'Étoile Rouge a concédé une inquiétante défaite à domicile contre l'Estonie. Quelques jours plus tard, des incidents survenus dans les tribunes ont mis un terme prématuré au match contre l'Italie, à Gênes. La victoire des Azzurri sur tapis vert n'a pas facilité les choses, pas plus que les points perdus en Estonie.


Je sais que mon destin dépendra en grande partie de nos résultats dans les prochains mois et il en va de même pour la majorité de mes collègues européens
Vladimir Petrovic, sélectionneur de l'équipe de Serbie

Néanmoins, la Serbie reste à trois longueurs de la Slovénie, avec un match en retard. En outre, la victoire 2:1 sur l'Irlande du Nord semble de bon augure pour la suite. Ce succès porte en effet la marque d'une nouvelle génération de joueurs. "Nous n'avons pas eu la partie facile", reconnaît Petrovic. "J'essaye de mettre en place un groupe capable de s'inscrire dans la durée. Plusieurs internationaux ont fait leurs adieux à la sélection. Des jeunes ont pris leurs places et, si tout va bien, ils seront encore là dans quatre ans pour disputer la Coupe du Monde."


Et d'ajouter : "L'équipe affiche une moyenne d'âge de 26 ans. Ça me semble raisonnable. Je pense que ce groupe peut durer plusieurs années, d'autant que d'autres jeunes seront appelés à le renforcer par la suite. Mais le plus important reste la qualification. J'ai beaucoup d'idées que je souhaiterais mettre en place. Cela dit, je sais pertinemment que je n'aurais pas l'occasion de les développer si les résultats ne sont pas au rendez-vous. Cela fait partie du métier d'entraîneur."

Cette situation délicate ne l'empêche pas de rêver. En cas de qualification pour l'UEFA EURO 2012, Petrovic verrait son contrat automatiquement prolongé. Il lui arrive donc de s'imaginer dans les stades brésiliens. Vétéran des éditions 1974 et 1982 de l'épreuve suprême, l'ancien international retrouverait avec plaisir une compétition qu'il affectionne particulièrement. "Pour les joueurs, les entraîneurs, les supporters, il n'y a rien de plus beau qu'une Coupe du Monde. J'ai eu la chance d'en disputer deux en tant que joueur.Aujourd'hui, j'aimerais vivre cette expérience depuis le banc de touche. Si j'y parviens, je pourrai dire que j'ai vraiment réussi un exploit exceptionnel."

"Tous les matches seront compliqués"
"Je pense que ceux qui n'ont pas connu ça au moins une fois dans leur carrière ont vraiment manqué quelque chose", poursuit-il. "Il faut avoir vécu une Coupe du Monde pour comprendre de quoi je parle. C'est une expérience magnifique de représenter son pays dans la plus grande compétition de la planète."

Brillante lors des qualifications, la Serbie a déçu en phase finale de l'édition 2010. Sa présence au Brésil est encore loin d'être acquise. Les Beli Orlovi ont hérité d'un groupe équilibré, au sein duquel la Croatie, la Belgique, l'Écosse, l'ARY Macédoine et le Pays de Galles auront tous une carte à jouer. Le sélectionneur estime qu'il s'agit là de "l'une des poules les plus relevées".

À en croire Petrovic, aucun favori ne se distingue clairement : "Le football évolue constamment. Il me semble difficile de désigner dès aujourd'hui les favoris de 2014. Je ne pourrais même pas vous dire qui sortira de ce groupe ! C'est normal, les équipes changent et évoluent au fil du temps. En revanche, je peux d'ores et déjà vous affirmer que tous les matches seront très compliqués. Au final, un point ou même un but pourrait faire toute la différence."

_________________
gn for ever
respect for everybody
Revenir en haut Aller en bas
england
Admin
avatar

Nombre de messages : 7153
Age : 51
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......   Lun 15 Aoû 2011 - 12:53

La coupe iroquoise et son costume tiré à quatre épingles résument parfaitement les contrastes du personnage. Neymar est un gamin rusé qui sait donner le tournis aux défenses et du plaisir aux spectateurs. C'est aussi un international brésilien de 19 ans obligé de prendre ses responsabilités comme avant-centre attitré d'une équipe quintuple championne du monde.

À trois ans du coup d'envoi de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™, le prodige de Santos a eu un avant-goût de ce qui l'attendra pour son baptême du feu dans l'épreuve suprême du football mondial. Il a en effet participé au tirage au sort préliminaire en présence de légendes du foot brésilien comme Ronaldo, Zagallo ou encore Cafu. Pour l'anecdote, ce trio totalise à lui seul huit couronnes mondiales. Confortablement assis à côté de ses coéquipiers Paulo Henrique Ganso et Lucas, dans la Marina da Glória de Rio de Janeiro, Neymar ne paraît pas impressionné outre mesure.

Au Brésil, quand on parle de la Coupe du Monde de la FIFA 2014™, le nom de la jeune révélation du Santos surgit presque automatiquement. De façon prématurée ? Dans l'entretien qu'il a accordé à FIFA.com, Neymar met les choses au point. Il évoque également la possibilité d'une confrontation entre Santos et Barcelone, en fin d'année en Coupe du Monde des Clubs de la FIFA.

Monter sur scène pour participer au tirage au sort préliminaire de la Coupe du Monde de la FIFA 2014™, est-ce déjà un peu participer au tournoi ?
Oui, cela m'a fait très plaisir de participer à ce tirage au sort pour les qualifications. Ce fut une joie immense, d'autant que ça se passait dans mon pays, en compagnie de légendes comme Ronaldo, Cafu, Zico et d'autres.

Vous venez de disputer votre premier tournoi officiel avec les A, en l'occurrence la Copa América 2011. Vous attendiez-vous à rencontrer autant de difficultés ?
Contre le Brésil, la plupart des équipes nationales jouent comme ça, regroupées derrière, à attendre de pouvoir placer une contre-attaque. C'est vrai que c'est compliqué pour nous, mais nous allons devoir apprendre à jouer contre ce type d'adversaires. Nous devons absolument travailler pour nous habituer à ce genre de situation et ne plus nous faire surprendre.

Même si le résultat final n'a pas été à la hauteur des attentes, avez-vous tiré des enseignements positifs pour la suite de votre carrière en Seleção ?
Oui, j'ai beaucoup appris. L'expérience que j'ai emmagasinée pendant ce tournoi va me servir pour la suite de ma carrière. Quand vous faites vos premiers pas à ce niveau, tout est nouveau. Cela explique d'ailleurs les difficultés que j'ai eues, mais je vais m'habituer peu à peu.

N'avez-vous pas parfois l'impression que les gens oublient votre âge et celui de certains de vos coéquipiers en Seleção ? Pour un groupe aussi jeune, les attentes ne sont-elles pas trop élevées ?
Oui, c'est vrai, mais en même temps, les responsabilités font partie du football. Nous devons apprendre à vivre avec. Cela va se faire progressivement et si Dieu le veut, en 2014, nous aurons une équipe suffisamment forte pour gagner le titre.

Parlons de Santos. Racontez-nous votre but incroyable contre Flamengo…
L'action commence sur le couloir gauche. Je dribble deux joueurs, je fais un une-deux avec Borges, je dribble un troisième joueur, un quatrième et je marque. C'est un beau but. Je suis surtout heureux de l'avoir marqué à domicile, au "Vila", car c'est là que j'ai débuté. Ce fut un moment merveilleux pour moi. Sur le coup, je n'ai pas vraiment réalisé que c'était un but assez exceptionnel. C'est en le renvoyant que j'ai compris.

C'est ce type d'action et de match qui fait que Santos de votre génération est aussi fort. Pensez-vous pouvoir maintenir ce niveau jusqu'à la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2011 et une éventuelle confrontation avec le FC Barcelone ?
Jouer Barcelone n'est pas simple. Il n'y a pas de recette miracle. Il va falloir prier avant d'entrer sur le terrain (rires).

On a pu s'apercevoir ces dernières années que les équipes qui ont réussi à battre Barcelone sont celles qui ont joué très défensivement, en faisant attention à chaque détail, quitte à sacrifier des joueurs très talentueux. Pensez-vous que Santos puisse faire jeu égal avec le Barça ?
Tout ce que je sais, c'est que nous allons jouer notre football habituel. Mais avant de penser à Barcelone, il faut se concentrer sur le match qui précède, qui sera lui aussi très compliqué. Évidemment, nous avons tous envie de jouer la finale, si possible contre Barcelone. C'est la meilleure équipe du monde, avec dans ses rangs le meilleur joueur du monde. Mais cela ne nous empêchera pas de rester fidèles à notre football.

_________________
gn for ever
respect for everybody
Revenir en haut Aller en bas
england
Admin
avatar

Nombre de messages : 7153
Age : 51
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......   Lun 15 Aoû 2011 - 12:54

Le Bélarus a réussi cet été un coup de maître, qui l'a catapulté sur le devant de la scène. Il s'est en effet hissé à la troisième place du Championnat d'Europe U-21 de l'UEFA, décrochant ainsi sa qualification pour le Tournoi Olympique de Football Masculin, qui se déroulera à Londres en 2012. Les fiers Biélorusses ont largement dépassé les attentes de leurs supporters.

Mais ce n'est pas tout à fait une surprise. Le Bélarus est non seulement passé tout près d'une place en finale de l'épreuve continentale U-21, mais il a également livré jusque-là un bon parcours dans le cadre des qualifications pour l'UEFA EURO 2012. Dans le Groupe D, les Slaves affichent 12 points en sept rencontres et occupent le deuxième rang, derrière les Français (13 points). Ils ont même créé la sensation en battant les Bleus 1:0 en septembre 2010 à Paris. Ils ont donc de bonnes raisons d'espérer décrocher leur billet pour la phase finale du tournoi.

Le nom de Bernd Stange est étroitement lié à l'impressionnante évolution du football biélorusse. L'Allemand de 63 ans dirige l'équipe nationale depuis juillet 2007, après avoir entraîné les sélections de la RDA, d'Oman et d'Irak. Ce fin technicien dévoile ses ambitions pour le Bélarus, en exclusivité pour FIFA.com.

Bernd Stange, êtes-vous satisfait du travail que vous avez réalisé avec vos joueurs ?
Pour moi, le principal progrès, c'est de voir qu'un pays tout entier est devenu adepte des tendances modernes du football. Nous avons commencé à défendre une certaine philosophie, des sélections juniors à l'équipe nationale A, en passant par les grands clubs du pays. Nous suivons une voie bien précise, qui est également adoptée par de nombreux jeunes entraîneurs. Ce sera la base du succès du Belarus, qui est encore une jeune nation sur le plan footballistique. C'est en tout cas une mission que j'accomplis avec beaucoup de plaisir !

De quelle manière mettez-vous à profit votre expérience pour faire progresser le football biélorusse ?
Au Bélarus, les entraîneurs sont désireux d'apprendre. Nous avons réussi à mettre en place deux grandes conférences annuelles sur le football, pour faire comprendre à tous quel chemin nous avons décidé d'emprunter. Les gens ont accueilli cette démarche avec reconnaissance. Nous avons accompli d'énormes progrès concernant la formation des entraîneurs. Il est fondamental dans le football d'avoir de bons éducateurs et c'est la raison pour laquelle nous nous sommes concentrés sur ce point. Aujourd'hui, je peux vous dire que les entraîneurs biélorusses maîtrisent leur sujet. Ces quatre dernières années sont une partie de ma longue carrière que je n'aurais voulu manquer pour rien au monde.

Votre travail contribue-t-il au développement du football biélorusse ?
Je pense en tout cas que le Bélarus a franchi une étape importante. Je dirais néanmoins que nous sommes encore un pays en voie de développement sur le plan footballistique. Je ne dis pas tant cela pour la qualité de notre football que pour le marketing. La première division biélorusse attire seulement 2 700 spectateurs par match en moyenne. Nous jouissons cependant de compétences sur le terrain, d'une bonne tradition. Je pense par exemple au Dinamo Minsk, qui a remporté le championnat d'Union soviétique en 1982.

Quelles sont vos ambitions pour l'avenir ?
Ce que nous devons viser, c'est la qualification pour la Coupe du Monde 2014 au Brésil. Nous devrions nous concentrer sur cet objectif. Je dis cela avec le plus grand optimisme, car je suis fermement convaincu que notre progression va se poursuivre. Nous occupons d'ores et déjà une bonne place dans les qualifications pour l'EURO. Nous avons de bonnes chances de disputer la compétition en Pologne et en Ukraine l'an prochain. Notre jeune équipe va en outre jouer le Tournoi Olympique de Football à Londres. Le football biélorusse n'avait jamais connu un tel succès.

Que pensez-vous de vos adversaires dans le Groupe I des qualifications européennes pour la Coupe du Monde de la FIFA 2014 : la Géorgie, la Finlande, l'Espagne et la France ?
Nous avons hérité d'un groupe difficile, cela ne fait aucun doute. Nous allons affronter deux géants du football mondial. Mais c'est pour nous un formidable cadeau que de pouvoir accueillir au Bélarus les tenants du titre mondial et les champions de 1998. Nous partons bien sûr clairement avec le statut d'outsiders. J'ai cependant une mise en garde à formuler : personne ne devrait nous sous-estimer ! Nous allons tout donner. De toute façon, ceux qui ne croient pas en eux n'ont rien à faire sur un terrain !

En tant que sélectionneur mais aussi en tant qu'ancien footballeur, attendez-vous avec impatience la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™ ?
Le lien qui unit le Brésil et le football, c'est quelque chose d'unique ! Cette Coupe du Monde sera grandiose, car le Brésil ne se contente pas de jouer au football, il le vit. Le pays du ballon rond, ce n'est ni l'Allemagne, ni l'Angleterre, ni l'Argentine. C'est le Brésil, et ce depuis des décennies. C'est là que bat le cœur du football. On y voit du matin au soir, partout, des gens qui jouent au football. La Coupe du Monde a trouvé sa place.


_________________
gn for ever
respect for everybody
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......   Mer 23 Nov 2011 - 19:11

Mondial 2014: les Diables débutent au Pays de Galles (calendrier complet)

On attendait pour ce mercredi le calendrier des éliminatoires de la Coupe du Monde 2014. Depuis 10h30 ce matin, des représentants belges, gallois, écossais, serbes, croates et macédoniens étaient réunis au siège de l'Union belge, à Bruxelles. Un accord est tombé sur le coup de 16h. Les Belges débuteront chez les Gallois le 7 septembre 2012.


Après de longues et âpres négocations, la Belgique est parvenue à un accord sur la confection du calendrier des qualifications pour la Coupe du monde 2014 avec ses adversaires du groupe A que sont la Croatie, l'Ecosse, la Serbie, le Pays de Galles et la Macédoine. La Belgique débutera sa campagne qualificative au Pays de Galles, le vendredi 7 septembre.

7 septembre 2012

Galles - Belgique, Croatie - Macédoine, Ecosse - Serbie.

11 septembre 2012

Belgique - Croatie, Serbie - Galles, Ecosse - Macédoine.

12 octobre 2012

Serbie - Belgique, Macédoine - Croatie, Galles - Ecosse.

16 octobre 2012

Belgique - Ecosse, Croatie - Galles, Macédoine - Serbie.

22 mars 2013

Macedoine - Belgique, Croatie - Serbie, Ecosse - Galles

26 mars 2013

Belgique - Macédoine, Galles - Croatie, Serbie - Ecosse.

7 juin 2013

Belgique - Serbie, Croatie - Ecosse

6 septembre 2013

Ecosse - Belgique, Serbie - Croatie, Macédoine - Galles

10 septembre 2013

Galles - Serbie, Macédoine - Ecosse

11 octobre 2013

Croatie - Belgique, Galles - Macédoine.

15 octobre 2013

Belgique - Galles, Serbie - Macédoine, Ecosse - Croatie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......   Jeu 1 Déc 2011 - 21:24

Mondial 2014: (G)ronaldo porte-étendard du Comité organisateur

Il suit désormais les traces du Français Michel Platini et de l'Allemand Franz Beckenbauer

RIO DE JANEIRO Le double Ballon d'or brésilien Ronaldo a été officiellement désigné porte-étendard du Comité organisateur de la Coupe du monde 2014 au Brésil, a annoncé jeudi Ricardo Teixeira, le président de la Confédération brésilienne de football et du Comité organisateur du Mondial. "A partir de maintenant il faut faire une grande mobilisation nationale pour faire la plus belle Coupe du monde et c'est pourquoi on fait appel à celui qui représente le mieux l'excellence du sport brésilien", a dit M. Teixeira lors d'une conférence de presse à Rio. "Je suis très fier et orgueilleux d'accomplir cette mission pour faire en sorte que nous fassions (au Brésil) la plus belle Coupe du monde de tous les temps", a déclaré Ronaldo dont la mission sera de "rapprocher" les gens pour faire un Mondial "inoubliable".

Ronaldo Luis Nazario de Lima, 34 ans, avait annoncé sa retraite en février 2011, en raison de problèmes physiques, révélant qu'il souffrait depuis des années d'hypothyroïdie. Il suit désormais les traces du Français Michel Platini et de l'Allemand Franz Beckenbauer, qui ont dirigé l'organisation du Mondial en 1998 et 2006 respectivement.

L'ancien N.9 qui a évolué à Cruzeiro, au PSV Eindhoven, au FC Barcelone, à l'Inter Milan, au Real Madrid, à l'AC Milan et aux Corinthians, a notamment remporté deux Coupes du monde avec la "Seleçao" (1994 et 2002) et deux Ballons d'or (1997 et 2002).
© La Dernière Heure 2011

_________________
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......   Mar 6 Déc 2011 - 23:32

La vidéo partiellement au Mondial 2014

Sepp Blatter a annoncé, dans une interview au El Mundo Deportivo, que désormais si un doute subsiste sur un ballon qui a franchi la ligne de but ou non lors du Mondial 2014, l'arbitre pourra recourir à l'assistance vidéo.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......   Jeu 15 Déc 2011 - 21:52

Le troc de 2014 : un ticket d'entrée contre une arme à feu!

La prochaine Coupe du Monde de 2014 aura lieu au Brésil. Pour endiguer la violence dans le pays, certains polticiens brésiliens proposent un curieux troc.

Le gouvernement brésilien a remis un dossier à la FIFA avec un certain nombre de mesures destinées à faciliter l'accès aux matches à la population locale la plus défavorisée. L'une de ces mesures est pour le moins curieuse et aurait pour but principal d'endiguer, voire de réduire la violence dans le pays.

En effet, les politiciens brésiliens proposent ni plus ni moins d'offrir des billets d'accès aux stades (ou du moins, de sérieuses réductions, sinon des maillot de joueurs) à toute personne qui remettrait volontairement son arme à feu aux autorités publiques.

Néanmoins, Jérôme Valcke, le Secrétaire de la Fifa, a déjà réagi avec un certain scepticisme dans les colonnes du Daily Mail. "Malheureusement, je pense qu'au Brésil, il y a tellement d'armes à feu qu'on aurait jamais assez de tickets à distribuer gratuitement pour satisfaire à toutes les demandes".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......   Sam 17 Déc 2011 - 17:07

La Fifa "préoccupée" par le retard du Brésil


Blatter admet des "erreurs"


Le Brésil doit investir 11 milliards de dollars (8,43 milliards d'euros) pour ces infrastructures

SAO PAULO Sepp Blatter, a déclaré, que le comité exécutif de la Fifa, réuni vendredi et samedi à Tokyo, était "préoccupé" par l'état de préparation de la Coupe du monde 2014 au Brésil, ajoutant qu'il prendra des initiatives personnelles et qu'il rencontrera le gouvernement brésilien l'an prochain.

"Le comité exécutif est préoccupé par cela" a déclaré le président de la Fifa interrogé sur l'état de préparation du prestigieux tournoi mondial de football au Brésil en 2014.

L'organe exécutif du football mondial dit avoir reçu des nouvelles positives sur l'état des travaux des stades mais rien sur les garanties financières du gouvernement quant à l'organisation de ce Mondial-2014.

"Nous sommes préoccupés" a de son côté confirmé samedi Jerome Valcke, secrétaire général de la Fifa.

"Il est clair que le Brésil n'est pas en avance dans sa préparation pour l'organisation de la Coupe du monde" 2014, a-t-il souligné, citant le manque dans l'avancement des travaux des infrastructures, comme la construction d'un nouvel aéroport, l'amélioration des transports en commun et de l'état des routes.

Le Brésil doit investir 11 milliards de dollars (8,43 milliards d'euros) pour ces infrastructures, mais également pour augmenter sa capacité hôtelière, renforcer la sécurité et développer ses télécommunications en vue de l'organisation de ce Mondial.

Début décembre le ministre des Sports, Aldo Rebelo, avait affirmé que les douze stades qui abriteront les matches de la Coupe du monde de football 2014 au Brésil, seront prêts avant les délais prévus. Il a cependant reconnu que celui de Porto Alegre (Etat de Rio Grande do Sul, extrême sud du Brésil) pourrait subir "un léger" retard.

En novembre dernier la Fédération internationale du football avait rappelé à l'ordre le Brésil sur les retards dans l'organisation de la Coupe du monde 2014 et accepté à contrecoeur de faire payer moitié prix l'entrée des stades aux étudiants et aux personnes de plus de 60 ans.



© La Dernière Heure 2011

_________________
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......   Mar 27 Déc 2011 - 18:26

Brésil: des détenus construisent les stades du Mondial... et leur avenir

Pour trois jours de travail, chaque prisonnier bénéficie d'une remise de peine d'un jour

RIO "Ma vie a repris son cours", dit, la tête haute, Thiago Elias Ferreira, un des prisonniers qui travaillent à la rénovation du stade de Belo Horizonte (sud-est) en vue du Mondial 2014 de football.

Le visage buriné par le soleil, Thiago, un ancien narcotrafiquant de 26 ans, a intégré un programme de réinsertion de prisonniers. Responsable des outils sur le chantier, il voit dans son travail "une chance unique", dit-il à l'AFP.

Le jeune homme est l'un des 16 détenus d'une prison de Belo Horizonte, la capitale de l'Etat du Minas Gerais, qui travaillent sur ce chantier, aux côtés de 1.500 ouvriers pour achever, d'ici à la fin 2012, la reconstruction du stade du Mineirao qui accueillera des matches de la Coupe des Confédérations en 2013 et de la Coupe du monde en 2014.

Pour trois jours de travail, chaque prisonnier bénéficie d'une remise de peine d'un jour.

"Pour nous qui sommes en (régime) semi-ouvert, c'est une grande occasion que nous devons saisir et prolonger le reste de notre vie. Parce que si nous continuons dans le crime, il n'y a que deux issues: le fauteuil roulant ou reposer sept pieds sous terre", selon Thiago.

Après deux ans et cinq mois de prison, le jeune homme est impatient de retrouver la liberté en février et de continuer à travailler au Minerao où il est payé 600 reais par mois (250 euros), un peu plus que le salaire minimum, grâce auxquels il fait vivre sa mère, sa femme et son fils d'un mois.

"J'espère montrer (à mon fils) tout ce par quoi je suis passé pour qu'il ne refasse pas les mêmes bêtises et lui donner tout ce que je n'ai pas eu dans ma vie", dit Thiago en montrant fièrement les photos de son bébé sur son téléphone portable. "Si Dieu le veut, je vais réussir dans la vie", ajoute-t-il.

A 11H00, les ouvriers abandonnent la boue et les décombres du Mineirao et laissent leurs outils dans l'entrepôt géré par Thiago qui se transforme en cantine.

Là, tous les jours, ils sont attendus par Francisco das Chagas Queiroz, plus connu entre eux comme "Chiquinho", un vétéran chargé de l'organisation des services.

Francisco, 52 ans, qui a déjà passé 17 ans en prison pour avoir attaqué une banque, est l'un des "employés du mois", choisi pour son efficacité et son dévouement au travail.

La reconnaissance de ses superviseurs "est un très grand honneur", dit-il d'une voix douce.

"Il est clair que je suis venu ici pour faire une différence. Et grâce à Dieu, j'ai réussi et on apprécie mon travail. J'ai été promu après 12 jours pour aider à coordonner les choses", a-t-il dit.

"Travailler à la reconstruction (du stade) est un honneur. Etre mis en valeur dans une grande entreprise est quelque chose de réconfortant", dit Francisco qui espère continuer à y travailler à sa sortie de prison en janvier.

Il ne se repent pas de ses crimes: "Je suis ce que je suis à cause des difficultés que j'ai traversées", dit-il. Cet ancien commerçant a un quotidien harassant qui commence à 05H00 du matin au stade, se poursuit à 18H00 à l'Ecole d'infirmerie et se termine vers 23H30 quand il regagne sa cellule.

Se penchant sur son passé, il raconte qu'il a commencé à voler dans les années 1980 quand il luttait contre la dictature militaire (1964-1985). Il affirme avoir connu, vers 1977-78, l'ancienne guerillera et actuelle présidente du Brésil Dilma Rousseff.

Elle "était terrible, dans le bon sens", assure-t-il. "Elle risquait sa vie pour la cause des autres", dit-il, admiratif.


© La Dernière Heure 2011

_________________
Revenir en haut Aller en bas
england
Admin
avatar

Nombre de messages : 7153
Age : 51
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......   Dim 15 Jan 2012 - 12:33


Le secrétaire général de la Fifa a exhorté les autorités à accélérer les travaux destinés à améliorer les transports et la circulation dans les villes hôtes de la compétition

BRASILIA Le secrétaire général de la Fifa Jérôme Valcke a rappelé à l'ordre mardi le Brésil sur les retards pris dans l'organisation du Mondial de football 2014 et réitéré son opposition à un projet de loi brésilien qui réduirait les gains de son organisme.

"Nous sommes en retard, nous ne pouvons plus perdre un seul jour", a déclaré M. Valcke lors d'une audience devant la Commission de la chambre des députés qui examine le projet de loi qui réglementera la Coupe du monde.

"Il n'est pas facile de se déplacer au Brésil. Conduire à Sao Paulo, aller d'un endroit à l'autre est un vrai cauchemar. Sortir de l'aéroport prend une demi-journée, cela ne peut pas arriver" pendant le Mondial, a souligné le dirigeant de la Fédération internationale de football (Fifa).

M. Valcke a exhorté les autorités à accélérer les travaux destinés à améliorer les transports et la circulation dans les villes hôtes de la compétition où sont attendus des centaines de milliers de touristes.

"La Coupe des confédérations (de 2013) sera sans aucun doute un grand test pour nous mais il sera trop tard pour faire un quelconque changement fondamental, c'est pourquoi il est important de travailler dès maintenant et d'accélerer les travaux", a-t-il souligné.

M. Valcke a reconnu que "la Fifa n'appréciait pas" le fait que le Brésil offre des entrées (dans les stades) à moitié prix pour les Brésiliens de plus de 6O ans et pour les étudiants comme cela est prévu dans le projet de loi à l'examen au parlement.

"Nous ne voulons pas changer les lois brésiliennes; nous voulons, à partir de ces lois, voir les articles pouvant être appliqués à la Coupe du monde et ceux qui ne le peuvent pas", a précisé M. Valcke.


© La Dernière Heure 2011

_________________
gn for ever
respect for everybody
Revenir en haut Aller en bas
england
Admin
avatar

Nombre de messages : 7153
Age : 51
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......   Jeu 19 Jan 2012 - 13:34


En 2010, la FIFA avait réalisé 4,1 milliards de bénéfice

RIO La Fédération internationale de football espère réaliser un bénéfice de 1200 millions de dollars (930 millions d'euros) lors de la Coupe du monde 2014 au Brésil, a indiqué le secrétaire général de la Fifa, Jérôme Valcke, jeudi à Rio.

"La Coupe du monde devrait rapporter en 2014 quelque 3500 millions de dollars, alors que les dépenses devraient s'élever dans la même période à quelque 2300 millions. La Fifa obtiendrait ainsi un résultat positif de 1200 millions", a expliqué Valcke.

Ce chiffre est inférieur à celui du Mondial 2010 en Afrique du Sud, a-t-il précisé. Selon le journal Folha de Sao Paulo la Fifa a gagné en 2010 environ 4100 millions de dollars.

"80% de l'argent que nous recevons revient au football sous forme d'aides financières", a indiqué le secrétaire général de la Fifa, qui effectue depuis lundi la première de ses six visites prévues en 2012, pour suivre et évaluer l'avancement des travaux du Mondial-2014.

Sur ce sujet, il a écarté mercredi la possibilité de réduire le nombre de villes qui accueilleront la Coupe du monde et réaffirmé sa confiance de voir les 12 sites prêts à temps, malgré le retard actuel sur certains sites.
L'ancien joueur aujourd'hui député, Romario, avait annoncé qu'il pourrait y avoir deux villes en moins.

Jérôme Valcke a dit qu'il était "trop tôt" pour qualifier l'organisation du Mondial et a répondu "non" à la question sur un éventuel changement de lieu.
"Si vous me demandez +si le Brésil est prêt, sera prêt pour 2012+, ils n'ont pas le choix", a-t-il asséné.

Enfin, concernant la demande du Brésil de disputer au moins un de ses matches au stade de Maracana, le responsable a dit: "Ce sera possible si les Brésiliens atteignent la finale. C'est une bonne motivation".

S'il a reconnu qu'il était "possible" de changer le programme, il s'est montré peut enthousiaste par cette idée: "car établir un calendrier avec les équipes, les villes cela prend des mois" a-t-il précisé.

Rio de Janeiro accueille quatre matches de la phase de poules mais aucun du Brésil. Et quel que soit leur classement à l'issue du premier tour, les Brésiliens ne disputeront pas les autres tours au Maracana.



© La Dernière Heure 2012

_________________
gn for ever
respect for everybody
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......   Ven 20 Jan 2012 - 0:20

La FIFA exige une loi spéciale autorisant la bière dans les stades brésiliens

Et ce que la FIFA veut, la FIFA obtient...

RIO Le secrétaire-général de la fédération internationale de football (FIFA) Jérôme Valcke exige l'adoption d'une loi spéciale, actuellement en discussion au Congrès, autorisant le fonctionnement des pompes à bière dans les stades brésiliens lors du Mondial-2014. La loi actuelle interdit en effet la vente d'alcool dans les stades du pays depuis 2003.

Une mesure destinée à combattre la violence entre supporters rivaux qui gangrène le football brésilien (42 morts dans et autour des stades de 1999 à 2008, NDLR).

En visite pour inciter les organisateurs à résorber le retard pris dans l'amélioration des infrastructures, le Français Jérôme Valcke n'a en effet pas manqué de remettre sur le tapis la question cruciale de la vente de bière dans les lieux où se dérouleront les 64 rencontres de l'épreuve, enfin de retour au Brésil qui ne l'avait plus accueillie depuis 1950.

"Les boissons alcoolisées font partie de la Coupe du monde, donc il y en aura", a-t-il sèchement assuré. "Pardonnez-moi si je vous parais arrogant, mais ce n'est pas un sujet que nous allons négocier. Le fait qu'on ait le droit de vendre de la bière doit être inscrit dans la loi."

Ce à quoi s'oppose formellement le ministre de la santé, au grand dam de Budweiser, un des gros sponsors de l'évènement.

La proposition de loi spéciale émane de Vicente Candido, qui avait été chargé de la rédiger, mais doit encore être agréée par le Congrès. Ce qui sera fait en mars, selon le ministre du sport Aldo Rebelo.

© La Dernière Heure 2012

_________________
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......   Sam 3 Mar 2012 - 15:02

Mondial-2014: Le Brésil récuse Jérôme Valcke comme interlocuteur Fifa

Les critiques de Valcke n'ont pas plus aux organisateurs du prochain mondial

RIO DE JANEIRO Le Brésil, organisateur du Mondial-2014, a annoncé samedi qu'il n'accepterait plus Jérôme Valcke comme interlocuteur de la Fédération internationale après que le le secrétaire général de la Fifa a fustigé le retard dans les préparatifs par le pays.

"Le gouvernement n'acceptera plus le secrétaire général comme interlocuteur de la Fifa", a affirmé Aldo Rebelo, ministre des Sports au cours d'une conférence de presse.

© La Dernière Heure 2012

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......   

Revenir en haut Aller en bas
 
COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 40Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» COUPE DU MONDE 2014 (commentaires etc.......
» Coupe du Monde 2014 au Brésil - Qualifs, Groupe I
» Coupe du monde 2014, tirage des groupes, zone Europe.
» Voyage pour la coupe du monde de football 2014
» Coupe du Monde 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gueules Noires :: COUPE DU MONDE-
Sauter vers: