Gueules Noires

UNE PASSION LE FOOTBALL
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerMembresConnexion
O Belgique, o Mère chérie À toi nos cœurs, à toi nos bras! À toi notre sang, o Patrie! Nous le jurons tous, tu vivras! Tu vivras toujours grande et belle Et ton invincible unité Aura pour devise immortelle Le Roi, la Loi, la Liberté

Partagez | 
 

 le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010   Ven 9 Juil 2010 - 15:15

La FIFA a dévoilé le noms de trois joueurs nommés pour le titre de meilleur jeune de la Coupe du Monde 2010 :

Thomas Müller (Allemagne / Bayern Munich)
Giovani Dos Santos (Mexique / Tottenham)
André Ayew (Ghana / Marseille)
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010   Ven 9 Juil 2010 - 15:19

L'espagne en bleu marine dimanche

Les Pays-Bas évoluant en orange et l'Espagne en rouge, il fallait qu'une équipe joue avec son deuxième jeu de maillot en finale de la Coupe du Monde. Logiquement, ce devrait être à l'Espagne de changer de tenue.

Les Espagnols devraient jouer en bleu marine dimanche face aux Pays-Bas en finale de la Coupe du Monde. L'équipe de Vicente Del Bosque jouera dimanche à Johannesburg en tant qu'équipe visiteuse et devrait porter son second jeu de maillot, les Néerlandais évoluant en orange.

Les Espagnols ont déjà porté leur tenue « extérieure » contre le Chili et le Paraguay.
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010   Ven 9 Juil 2010 - 16:42

Un ballon spécial pour la finale

Jabulani sera remplacé par Jo'bulani


La finale du Mondial-2010, Pays-Bas - Espagne, dimanche à Johannesburg, se jouera avec un ballon spécialement dessiné, un Jabulani doré, a annoncé vendredi l'équipementier Adidas, partenaire de la Fédération internationale de football (Fifa).

Il s'agit d'un Jabulani, le ballon de la Coupe du monde sud-africaine, dont les bandes rouges-jaunes-verts sont remplacés par des bandes couleur or, en hommage au métal précieux qui a fait la richesse de Johannesburg. Le ballon a été baptisé: "Jo'bulani".

Trente ballons ont été conçus pour la finale, dimanche au Soccer City de Johannesburg, et chacune des deux équipes finalistes a reçu 30 exemplaires personnalisés à leur nom pour les entraînements.

La DH

Revenir en haut Aller en bas
england
Admin
avatar

Nombre de messages : 7153
Age : 51
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010   Lun 12 Juil 2010 - 6:58

L'Espagne dans une nuit de folie

(AFP) Lundi 12 juillet 2010
Getty Images



L'Espagne a vibré d'une monumentale nuit de folie, aux cris de "Campeones, Campeones, oé, oé, oé!", de Madrid à Valence et de Barcelone à Pampelune, après avoir remporté la première Coupe du Monde de son histoire dimanche soir contre les Pays Bas (1-0 a.p.) à Johannesburg.

Dans un indescriptible concert de klaxons et de cornes de brume, des dizaines de milliers de jeunes presque tous vêtus du maillot rouge de la "seleccion", chantaient et dansaient dans le centre de Madrid vers 01H00 du matin (23H00 GMT) en agitant des drapeaux espagnols sang et or.

Par une chaleur torride, les bars vendaient des milliers de gobelets en plastique d'un litre remplis de bière et de "tinto de verano", un mélange de vin rouge et de limonade. La Croix rouge avaient porté assistance à quelques dizaines de personnes pour des malaises en début de soirée.

La fiesta du siècle, sans incident notable, était partie pour durer jusqu'à l'aube et bien au-delà. Les Madrilènes préparaient un triomphe mémorable pour les héros de Johannesburg, attendus lundi en début d'après-midi dans la capitale.

La bande d'Iniesta devait défiler à bord d'un bus décapotable après avoir été félicitée de vive voix à 17H00 par le roi Juan Carlos, puis par le chef du gouvernement, José Luis Rodriguez Zapatero.

"Enfin, enfin, c'est arrivé"
"Je suis heureux et ému (...) J'ai souffert comme rarement. Mais Iniesta (l'auteur du but de la victoire) a été spectaculaire", a déclaré M. Zapatero sur la radio Cadena Ser, félicitant en direct le père du joueur.

"Tant de générations, depuis que je suis tout petit ont espéré gagner un Mondial. Et enfin, enfin, c'est arrivé", a ajouté M. Zapatero.

Alors que l'Espagne se débat dans une crise économique majeure marquée par un chômage galopant, il s'est dit convaincu que cette victoire "va nous donner de l'estime de soi, de la confiance" et que le pays va "se lever avec force".

Dans le centre de Madrid, des fumigènes rouges ont illuminé le ciel du "Fan Park" au coup de sifflet final, où 150.000 à 250.000 supporteurs avaient assisté à la rencontre sur quatre écrans géants.

"Ouaahhhhhh!!!!!", a hurlé la foule sans reprendre son souffle pendant plus de deux minutes quand Iniesta a marqué le but libérateur, à la fin de la prolongation. Les fans s'embrassaient, sautaient les uns sur les autres dans une cohue indescriptible.

Des "Viva España!" et "Espagnols, Espagnols, Nous sommes Espagnols!" ont jailli à l'unisson de millions de foyers, bars et places surchauffés de tout le pays, dans un concert immense de klaxons et de cornes de brume.

Dans la capitale catalane Barcelone, pourtant d'habitude peu encline à supporter la sélection espagnole, la joie a aussi explosé parmi les 75.000 fans qui ont assisté au match Plaza de España devant un écran géant.

"J'ai le coeur à 200 à l'heure, c'est une sensation bizarre, de joie et de super nervosité", confiait Adolfo, 25 ans.

"Iker ! Iker ! Iker !"
A Madrid, une jeune fille détonnait dans la multitude. Elle était déguisée en poulpe, en honneur de Paul, le célèbre céphalopode allemand qui avait prédit du bout de ses tentacules le jour de gloire de la Roja.

Un énorme "ouf" de soulagement a retenti en seconde période quand l'ex-attaquant néerlandais du Real Madrid, Arjen Robben s'est présenté seul devant le gardien Iker Casillas qui a repoussé sa frappe du bout du pied. "Iker! Iker! Iker!", a scandé la marée humaine en l'honneur du portier espagnol, surnommé "San Iker" pour ses parades miraculeuses.

"On va célébrer ça comme des dingues, toute la nuit, tout lundi, jusqu'à mardi matin", confiait, Miguel Angel, 41 ans, venu spécialement de Bilbao (Pays Basque) pour l'événement dans la capitale espagnole.

_________________
gn for ever
respect for everybody
Revenir en haut Aller en bas
england
Admin
avatar

Nombre de messages : 7153
Age : 51
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010   Lun 12 Juil 2010 - 6:59

L'Oranje amère

(FIFA.com) Lundi 12 juillet 2010
Getty Images



Invaincus depuis 25 rencontres et arrivés en finale forts de 14 succès de rang, les Oranjes ont vu deux séries mises en bière dimanche à Johannesburg. Au pire des moments, au terme de 116 minutes de combat.

Si toutes les séries ont une fin, il est des contextes où leur arrêt pèse sur l’estomac comme un met indigeste. Arrivés au Soccer City décidés à y conclure en apothéose un parcours historique entamé à l’été 2008, les Oranjes ont la défaite plus amère que jamais : la Coupe du Monde de la FIFA persiste à les fuir. Après Allemagne 1974 et Argentine 1978, les Pays-Bas prennent le dicton "jamais deux sans trois" en plein visage, comme celui sanglotant de Wesley Sneijder. Ou celui aux traits tirés d’un Dirk Kuyt "anéanti".

Bert van Marwijk et sa troupe de réalistes ont eu des opportunités de chasser la malédiction et de conquérir le Graal attendu par tout un royaume. "L'Espagne a eu davantage d'occasions mais avec un peu plus de réussite, nous aurions pu l'emporter", commente le technicien néerlandais. Ses pragmatiques d’hier sont devenus les malchanceux d’aujourd’hui, en manque de cette réussite nécessaire pour récompenser le respect d’un plan de jeu marqué du sceau du sorcier van Marwijk. "On a eu nos opportunités mais Casillas a fait la différence", confie à la FIFA John Heitinga. Il s’en est en effet fallu de deux duels manqués par Arjen Robben devant le Madrilène pour que le match bascule dans le camp néerlandais.

"Rien à se reprocher"
"Ils ont plus d’occasions que nous", avoue pour la FIFA Maarten Stekelenburg. Les Ibères ont dominé, oui. Mais pas assez pour cautériser la plaie oranje de douleur. "C’est difficile à digérer, d’autant qu’on prend le but à quelques minutes de la fin", confie Robben à la FIFA. Les faciès bataves à la sortie des vestiaires en disaient long sur la nature de la déception. "Après deux finales perdues, on voulait vraiment aller au bout cette fois et entrer dans l’histoire. Nous étions arrivés avec cette ambition. Perdre comme ça c’est dur", ajoute Stekelenburg.

Le gardien de l’Ajax confie en filigrane qu’il l’avait un peu sentie venir : "Je n’avais pas encore la tête aux penalties car je devais vraiment être concentré sur ce qui se passait encore sur le terrain. Depuis le début de la prolongation, je sentais les Espagnols mettre beaucoup plus de pression". Andrés Iniesta donnera raison au successeur d’Edwin van der Saar, battu d’un tir croisé à quatre minutes de la séance des tirs au but. "Je pensais vraiment qu’aller aux penalties nous laisserait une grosse chance de gagner cette Coupe du Monde. Ce but est très difficile à avaler", ne digère pas Heitinga, exclu à la 109e minute.

Dans ce concert de rancoeurs et regrets, les notes de positivisme sont rares. Mais après la tristesse viendra l'heure du bilan, à tête reposé. Mais déjà, pour Robben "l'équipe n'a rien à se reprocher. On a fait tout ce qu'il fallait pour être champion. On peut être fier du parcours accompli et de ce qu'on a fait". Pour le dernier match de sa carrière, le capitaine Giovanni van Bronckhorst, lui aussi est "fier d'appartenir à cette équipe malgré cet échec". Dans quelques heures seulement, tous vont rentrer à la maison, sans avoir le temps de trop ruminer. Viendra ensuite le temps du "et maintenant".

_________________
gn for ever
respect for everybody
Revenir en haut Aller en bas
england
Admin
avatar

Nombre de messages : 7153
Age : 51
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010   Lun 12 Juil 2010 - 7:00

Forlán et Müller distingués

(FIFA.com) Dimanche 11 juillet 2010
Getty Images



Les dés sont jetés. A l'issue de la finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2010, on connaît désormais les noms des grands vainqueurs de cette première édition africaine. L'Espagne est entrée dans la légende en remportant la première couronne mondiale de son histoire. Alors que le rideau tombe sur l'épreuve suprême, l'heure est venue de distribuer les traditionnelles récompenses individuelles. Dans ce domaine, Diego Forlán n'est pas le moins bien loti, puisqu'il repart avec le titre de Meilleur Joueur du Tournoi.

Ballon d'Or adidas : Diego Forlán (Uruguay)
Diego Forlán a donc été élu meilleur joueur de cette Coupe du Monde de la FIFA 2010. Les journalistes accrédités ont finalement préféré l'attaquant uruguayen au Néerlandais Wesley Sneijder et à l'Espagnol David Villa. Il faut dire que le joueur de l'Atlético de Madrid a très largement contribué au bon parcours de son équipe en Afrique du Sud. Auteur de cinq buts tout au long de la compétition, il a ramené pratiquement à lui seul la Celeste en demi-finale de l'épreuve suprême, quarante ans après sa dernière apparition à ce niveau. Au cours des dernières semaines, il s'est véritablement imposé comme le grand animateur et le maître à jouer de son équipe. Si les Sud-américains ont chuté aux portes de la finale, battus de justesse par les Pays-Bas (2:3), ils n'ont certainement pas à rougir de leur performance dans ce tournoi. Forlán encore moins que les autres, puisqu'il remporte avec brio le Ballon d'Or adidas.
Ballon d'Argent adidas :
Wesley Sneijder (Pays-Bas)
Ballon de Bronze adidas :
David Villa (Espagne)

Soulier d'Or adidas : Thomas Müller (Allemagne) - cinq buts, trois passes décisives
En marquant lors de la finale pour la troisième place contre l'Uruguay, Thomas Müller a pris la tête du classement du Soulier d'Or adidas. L'attaquant du Bayern Munich a inscrit sont cinquième but de la compétition face à la Celeste, lequel vient s'ajouter aux trois passes décisives réussies au cours des semaines précédentes. Il devance ainsi l'Espagnol David Villa et le Néerlandais Wesley Sneijder, eux aussi buteurs à cinq reprises. La course est restée serrée jusqu'au bout mais l'Allemand décroche finalement le titre à la faveur d'un plus grand nombre de passes décisives.
Soulier d'Argent adidas :
David Villa (cinq buts, une passe décisive)
Soulier de Bonze adidas :
Wesley Sneijder (cinq buts, une passe décisive)

Gant d'Or adidas : Iker Casillas (Espagne)
Le gardien de l'équipe d'Espagne n'a encaissé que deux buts en Afrique du Sud. Après la défaite de la Roja lors de son entrée en lice, contre la Suisse, Casillas a su surmonter la pression et les critiques dont il était la cible. Il a ensuite aligné des prestations de haut vol qui ont mené son pays à la finale dont il rêvait depuis toujours. En quarts de finale, contre le Paraguay, le portier madrilène s'est avéré décisif sur le penalty exécuté par Óscar Cardozo puis sur deux face-à-face en fin de match. En demi-finales, il s'est de nouveau distingué en repoussant deux tentatives très dangereuses de Piotr Trochowski et de Toni Kroos. À 29 ans, Casillas a joué un rôle capital dans l'équipe qui s'est offert le titre mondial à coups de victoires étriquées (cinq succès par la plus étroite des marges). Pour sa troisième Coupe du Monde de la FIFA, San Iker a atteint la maturité, tout en conservant son sang froid et son agilité. Le capitaine est un modèle de professionnalisme, de concentration et de solidité mentale.

Meilleur Jeune Joueur Hyundai : Thomas Müller (Allemagne)
L'espoir allemand a été l'une des révélations de cette Coupe du Monde de la FIFA 2010. Auteur de cinq buts et de trois passes décisives, le Munichois n'a jamais manqué l'occasion de faire le spectacle, sur le terrain comme en dehors. Au terme de sa première saison chez les professionnels, le jeune homme a su se faire une place dans le cœur des supporters… et dans l'estime des membres du Groupe d'Etude Technique (TSG) de la FIFA, qui voit en lui le meilleur jeune d'Afrique du Sud 2010. Ses nombreux admirateurs n'ont qu'un seul regret : ce carton jaune récolté en quarts de finale contre l'Argentine qui l'a privé du match contre l'Espagne. Pour sa deuxième édition, ce prestigieux trophée récompense à nouveau un footballeur allemand, quatre ans après le triomphe de Lukas Podolski. Sans doute faut-il y voir une reconnaissance de l'excellent travail de formation effectué par les clubs de Bundesliga.

Prix du fair-play de la FIFA : Espagne
L'Espagne n'est pas seulement la meilleure équipe de ce tournoi, elle est aussi la plus correcte. Les joueurs de Vicente del Bosque n'ont pris que huit cartons jaunes. Rien d'étonnant à retrouver la Roja en tête de ce classement, puisqu'elle s'était déjà distinguée en matière de fair-play il y a quatre ans, aux côtés du Brésil.

_________________
gn for ever
respect for everybody
Revenir en haut Aller en bas
england
Admin
avatar

Nombre de messages : 7153
Age : 51
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010   Lun 12 Juil 2010 - 7:01

La finale en chiffres

(FIFA.com) Dimanche 11 juillet 2010
Getty Images



Alors que l'Espagne et les Pays-Bas se préparent à en découdre en finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2010, FIFA.com s'est penché sur les chiffres qui ont marqué l'histoire des deux équipes et du match le plus attendu de l'année.
54




points sur 54, c'est l'extraordinaire bilan cumulé de l'Espagne et des Pays-Bas à l'issue des qualifications pour Afrique du Sud 2010. Auparavant, seuls le Brésil en 1970 et la R.F.A. en 1982 avaient aligné une série de cinq victoires ou plus pendant les préliminaires. Tous deux avaient atteint la finale de l'épreuve suprême cette année-là.
38




ans, tel est l'âge d'Howard Webb, le plus jeune arbitre à diriger une finale de Coupe du Monde de la FIFA depuis Pierre Georges Louis Capdeville en 1938. Quatrième Anglais à diriger le match le plus important de la planète football, Webb est aussi le premier homme en noir à officier en finale de la Ligue des champions de l'UEFA et de la Coupe du Monde de la FIFA la même année.
36




ans, c'est l'âge d'Andre Ooijer, qui fête son anniversaire aujourd'hui. Le défenseur néerlandais est le deuxième joueur à célébrer pareil événement le jour de la finale de la Coupe du Monde de la FIFA. Ironie du sort, trente-six ans auparavant, Jürgen Grabowski avait soufflé ses 30 bougies le jour de la victoire de la R.F.A. sur les Pays-Bas.
18




finales consécutives de l'épreuve suprême ont présenté le Brésil, l'Argentine, l'Italie ou l'Allemagne en tête d'affiche jusqu'à aujourd'hui. Le vainqueur de l'édition 2010 sera le huitième pays à remporter le trophée le plus convoité de la planète et la première nation européenne à s'imposer hors de son continent d'origine.
15




finales depuis 1954 ont toujours impliqué au moins un pays européen. La dernière fois que les équipes du Vieux Continent manquaient à l'appel, l'Uruguay s'est imposé (2:1) face au Brésil.
14




victoires consécutives, tel est l'incroyable série en cours des Pays-Bas depuis les qualifications pour Afrique du Sud 2010. En cas de succès ce soir, les Oranjes deviendraient la deuxième équipe à réussir le grand chelem en depuis le début des qualifications jusqu'à la finale Coupe du Monde de la FIFA, après le Brésil. Les Néerlandais sont aussi en passe d'égaler le record établi par Ronaldo et ses coéquipiers en 2002. A l'époque, la Seleçao avait gagné ses sept matches en phase finale.
12




nations ont déjà disputé la finale, l'Espagne étant la dernière en date. Neuf de ces 12 équipes sont issues du continent européen.
8




équipes ont eu la malchance d'ouvrir le score avant de s'incliner au coup de sifflet final. La Tchécoslovaquie a connu pareille mésaventure par deux fois, contre l'Italie en 1934 puis face au Brésil en 1962. En 1954, la Hongrie a mordu la poussière contre la R.F.A (2:3) après avoir compté deux buts d'avance. Si le fait d'encaisser le premier but n'est pas toujours significatif, une seule équipe a réussi à s'imposer après avoir été menée à la pause. Devancé (1:2) par l'Argentine au repos, l'Uruguay avait malgré tout remporté l'édition inaugurale (4:2).
5




buts ont été inscrits par les quatre meilleurs réalisateurs du tournoi, à savoir David Villa, Wesley Sneijder, Thomas Müller et Diego Forlan. Curieusement, les Souliers d'or n'ont que rarement été sacrés champions du monde : seuls quatre d'entre eux sont repartis avec le Trophée de la Coupe du Monde de la FIFA à la maison.
4




matches sans défaite contre l'Espagne, telle est la série en cours des Pays-Bas avant la finale. Les Néerlandais restent sur trois victoires et un nul face à la Roja. Le dernier but entre les deux sélections remonte à 2002 et il est l'œuvre de Frank de Boer, le sélectionneur adjoint des Oranjes.
3,8




buts ont été inscrits en moyenne en finale de la Coupe du Monde de la FIFA. Une seule confrontation s'est achevée sur un score nul et vierge, le match Brésil-Italie en 1994. La finale la plus prolifique a opposé le Brésil à la Suède en 1958 (5:2).

3 finalistes de la Coupe du Monde de la FIFA ont débuté leur parcours par une défaite. Malheureusement, les nouvelles ne sont pas très encourageantes pour l'Espagne, puisque la R.F.A. (en 1982), l'Argentine (en 1990) et l'Italie (1994) ont toutes été battues en finale.
2,44




points par match, telle est l'impressionnante moyenne affichée par Bert van Marwijk à la veille de la finale. Le sélectionneur néerlandais présente un bilan largement positif de 20 victoires, six nuls et une défaite en 27 sorties. Aucun de ses prédécesseurs sur le banc oranje n'a jamais fait mieux.
2




buts, c'est tout ce qu'il faudrait à Wesley Sneijder pour devenir le meilleur réalisateur néerlandais en Coupe du Monde de la FIFA, à égalité avec le grand Johnny Rep. Le milieu de terrain de l'Inter pourrait aussi entrer dans l'histoire en devenant le premier joueur à enchaîner un triplé en club avec un titre de champion du monde la même année.
1




but supplémentaire permettrait à David Villa d'atteindre la barre des 44 réalisations en équipe nationale et de rejoindre Raul en tête du classement des goleadores espagnols.
1




but d'écart a suffi aux Pays-Bas pour gagner leurs cinq derniers matches de Coupe du Monde de la FIFA. Jamais aucune équipe n'avait réussi pareille série dans l'histoire de la compétition.
0




comme le nombre de buts encaissés par l'Espagne en première mi-temps dans cette Coupe du Monde de la FIFA. La Roja est aussi la deuxième équipe à atteindre la finale après trois succès 1:0 dans les matches à élimination directe. En 2002, l'Allemagne avait déjà réalisé le même parcours en s'imposant par la plus petite des marges devant le Paraguay, les Etats-Unis et la République de Corée.

_________________
gn for ever
respect for everybody
Revenir en haut Aller en bas
england
Admin
avatar

Nombre de messages : 7153
Age : 51
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010   Lun 12 Juil 2010 - 7:05

De la boulette de Green à la Panenka d'Abreu

(AFP) Dimanche 11 juillet 2010
Getty Images



En dehors de la faillite de grandes vedettes annoncées, comme Messi et Rooney, de la réussite des Sneijder et Villa, la Coupe du Monde de la FIFA 2010 a aussi été marqué par des désillusions, comme la "boulette" inaugurale de Green, et des révélations comme la "Panenka" d'Abreu en quart de finale. Revue ligne par ligne.

GARDIENS
Désillusions : Il y avait David "Calamity" James, il y aura désormais Robert Green, le gardien qui a rendu les Anglais verts de rage avec une erreur monumentale qui a valu un nul à son équipe contre les Etats-Unis lors de son premier match (1:1). Sergio Romero n'a pas été très efficace non plus pour protéger les buts de l'Argentine.

Confirmation : Iker Casillas est redevenu "San Iker" avec l'Espagne.

Révélations : Maarten Stekelenburg, gardien des Oranje, encensé par l'exigeant Johan Cruyff, et Fernando Muslera, le gardien au visage poupin de l'Uruguay qui a arrêté deux tirs au but en quart de finale contre le Ghana, ont dû taper dans l'œil des recruteurs.

DEFENSEURS
Désillusions : Diego Maradona avait fait confiance au peu connu Nicolás Otamendi. Il a été catastrophique contre l'Allemagne en quart de finale (4:0). Côté anglais, John Terry est passé complètement à côté de son Mondial. Coupable sur les deux buts encaissés par la France face au Mexique (2:0), Eric Abidal a quasiment coulé les Bleus à lui seul, ravivant le douloureux souvenir de son exclusion fatale contre l'Italie à l'UEAF EURO 2008.

Confirmation : Carles Puyol a été impérial et a marqué de la tête pour propulser l'Espagne en finale contre l'Allemagne (1:0). Rafael Marquez a pesé de tout son poids dans le jeu du Mexique, mais n'a rien pu faire contre l'Argentine en 8e de finale.

Révélations : Le jeune Gregory van der Wiel, 22 ans, s'est imposé comme un latéral droit de tout premier choix avec les Oranje. Le latéral gauche du Portugal, Fabio Coentrao, a été également très en vue.

MILIEUX
Désillusions : On attendait les "offensifs" Franck Ribéry, Kaka et Lionel Messi. Le premier s'est illustré en dehors des terrains comme l'un des leaders d'un mouvement de grève français. Les deux autres, à l'origine de nombreux buts, n'ont pas conduit leur équipe au-delà des quarts.

Confirmation : l'hydre bicéphale du milieu de l'Espagne, Xavi-Iniesta, a été splendide. Dans les rangs des Oranje, Wesley Sneijder a précipité à lui seul l'élimination du Brésil en quart de finale et Arjen Robben a lui aussi été très en vue. Bastian Schweinsteiger a été phénoménal. Non content "d'allumer" les Argentins dans la presse, l'Allemand les a faits voler en éclats sur le terrain en quart.

Révélations : le nom de Mesut Özil revient évidemment sur toutes les lèvres. Toujours dans la Mannschaft, il y a bien sûr Thomas Müller, 20 ans. A tel point que sans lui (suspendu), l'Allemagne n'a pas pesé contre l'Espagne en demi-finale. Le milieu gauche Andre Ayew (Ghana), fils d'Abedi Pelé, a toujours passé la vitesse supérieure. Landon Donovan a été très consistant dans l'entrejeu des Etats-Unis, et il n'a pas eu peur des Anglais.

ATTAQUANTS
Désillusions : Thierry Henry a été confiné sur le banc pour son 4e Mondial et Nicolas Anelka a complètement déjoué pour la France, avant d'être exclu après avoir insulté Raymond Domenech dans les vestiaires. Samuel Eto'o (Cameroun) a été plus présent en coulisses que dans les surfaces de réparation.

Confirmation : Miroslav Klose, le trentenaire, avait bien sa place dans la jeune Mannschaft. Le duo Suarez-Forlan (Uruguay) et David Villa (Espagne) ont tenu leur rang. Gyan (Ghana) a porté son équipe à bout de bras, jusqu'à son penalty sur la transversale en quart de finale.

Révélations : De nombreux joueurs sont surnommés El Loco, le fou. Mais Sebastian Abreu (Uruguay) l'est vraiment, comme l'a prouvé sa "Panenka" (balle piquée sur penalty) contre le Ghana. Et le Slovaque Robert Vittek a réussi à inscrire 4 buts dans ce tournoi.

_________________
gn for ever
respect for everybody
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010   Lun 12 Juil 2010 - 14:36

La “ Roja ” a atterri à Madrid

L’avion de l’équipe d’Espagne de foot a atterri lundi vers 15H à l’aéroport de Madrid-Barajas. Le capitaine de la “ Roja ”, le gardien de but Iker Casillas, souriant mais les traits tirés, a été le premier joueur à sortir de l’avion.


L’avion spécial de la compagnie nationale Iberia, portant sur le fuselage les inscriptions “ Champions! ” et “ Fiers de notre sélection ”, a été accueilli aux cris de “ campeones, campeones! ” par une foule compacte d’employés de l’aéroports sur le tarmac.

Les champions du monde espagnols devaient se reposer brièvement dans un hôtel de la capitale, avant d’être félicités tour à tour par le roi Juan Carlos et le chef du gouvernement José Luis Rodriguez Zapatero. Ils effectueront dans la soirée un parcours triomphal dans la capitale à bord d’un autobus découvert.


La NG
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010   Lun 12 Juil 2010 - 14:38

2 morts et plus de 100 blessés pendant les célébrations en Espagne


Deux personnes sont décédées et plus d’une centaine ont été blessées en Espagne dans la nuit de dimanche à lundi, lors des célébrations qui ont accompagné la victoire de l’Espagne au Mondial de football, ont indiquéles autorités.


A Algesiras, en Andalousie (sud), un homme est décédé après être tombé d’un balcon, a indiqué la sous-préfecture de Cadix.

“Il regardait le match avec des amis. Après le but de l’Espagne, ils se sont rendus compte qu’il n’était plus avec eux et l’ont retrouvé au sol”, constatant qu’il “avait chuté depuis le balcon”, a-t-elle précisé.

Le deuxième décès a été enregistré à Herguijuela en Estrémadure (est). “Un groupe de personnes est allé célébrer la victoire à la piscine municipale et l’un d’entre eux s’est noyé”, selon un porte-parole de la préfecture d’Estrémadure.

Plus de cent personnes ont par ailleurs été blessées, dont 74 à Barcelone (nord-est), où des incidents violents ont été enregistrés à proximité de l’écran géant diffusant le match, conduisant à l’arrestation de 21 personnes.

Une cinquantaine de personnes ont été prises en charge par les urgences à Valence (est) pour des blessures et pour excès d’alcool.

Plusieurs personnes ont aussi été blessées au Pays Basque (nord), notamment après avoir été agressées par des indépendantistes basques, alors qu’elles célébraient la victoire de l’Espagne. Trois personnes ont été interpellées dans cette région.

Aucun incident important n’a en revanche été rapporté à Madrid, où quelque 250.000 fans ont vibré en plein centre-ville pour suivre la victoire de la Roja.

La NG
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010   Lun 12 Juil 2010 - 14:48

« Je suis content mais pas satisfait »

L’arbitre belge, Frank De Bleeckere, vient de terminer son dernier grand rendez-vous international. L’homme est content de son parcours même s’il aurait aimé pouvoir arbitrer au minimum une demi-finale.

« J’espérais un peu plus mais quand j’ai vu les résultats des quarts de finale je savais qu’il n’y avait que très peu de chance pour moi. Je savais que je ne pouvais pas arbitrer les Pays-Bas mais j’aurai aimé pouvoir arbitrer un quatrième match. C’est dommage. Je vais maintenant prendre des vacances avant de recommencer ma saison » a déclaré Frank De Bleeckere à Het Laatste Nieuws.
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010   Lun 12 Juil 2010 - 14:54

Del Bosque rejoint Lippi

Vicente Del Bosque est devenu le deuxième entraîneur à compter une Ligue des champions et une Coupe du monde à son palmarès. Le premier se nomme Marcello Lippi, vainqueur de la C1 avec la Juventus Turin en 1996 et du Mondial 2006 avec l'Italie. Del Bosque, lui, a remporté deux fois la Ligue des champions avec le Real Madrid (2000 et 2002) avant le sacre mondial conquis avec la Roja dimanche soir face aux Pays-Bas (1-0, ap.).
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010   Lun 12 Juil 2010 - 17:39

Un supporter a tenté de "coiffer" la Coupe du monde


JOHANNESBURG Un homme vêtu d'un T-shirt portant un message contre le racisme s'est précipité dimanche sur la pelouse du Soccer City Stadium de Johannesburg et a failli s'emparer de la Coupe du monde quelques minutes avant le coup d'envoi de la finale entre les Pays-Bas et l'Espagne.

L'homme portait un chapeau rouge et un tee-shirt sur lequel on pouvait lire "Jimmy Jump against racism". Son objectif? Mettre son chapeau rouge sur la Coupe du monde...

"Jimmy Jump" est le surnom d'un Espagnol coutumier du fait. Il s'est déjà fait remarquer lors de matches de football, de rugby ou de tennis, notamment lors de la finale de l'Euro 2004 entre la Grèce et le Portugal ou de la finale de la Coupe du monde de rugby 2007 entre l'Afrique du Sud et l'Angleterre.

Il a été arrêté par plusieurs vigiles qui l'ont plaqué au sol alors qu'il s'apprêtait à s'emparer du trophée, installé sur sur un présentoir le long de la ligne de touche.

L'homme a été évacué par sept stadiers juste avant que les équipes finalistes ne fassent leur entrée sur le terrain, devant près de 90.000 spectateurs.


© La Dernière Heure 2010
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010   Mer 14 Juil 2010 - 15:55

Le succès de la Mannschaft? Une bande de tantes!


Der Spiegel, un hebdo plutôt sérieux, publie un article qui fait grand bruit en Allemagne. En gros, le thème c'est "Dis-moi avec qui tu baises, je te dirai comment tu joues".

Michael Becker est depuis dix ans le chargé d'affaire de Michael Ballack. Dans une interview publiée dans le très sérieux et influent Der Spiegel, l'homme de confiance de l'ancien joueur du Bayern et de Chelsea a déclaré qu'une série de joueurs de la Mannschaft auraient plus que des penchants homosexuels.

Becker va même plus loin en arguant que cette homosexualité de certains des nouveaux cadres de la Mannschaft expliquerait le nouveau style de jeu de l'équipe de Joachim Löw : sexy, foufou (voire fofolle), séduisant et stylé qui est en rupture totale avec l'ancien jeu viril et agressif de l'équipe allemande.

D'aucuns voient dans ces propos, l'expression d'une rancoeur de Ballack lui-même, le grand absent du Mondial 2010. D'autres plutôt la preuve que dans le milieu conservateur du football, football et homosexualité ne font toujours pas bon ménage. Le ménage y restant traditionnellement une affaire de femmes!

Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010   Mer 14 Juil 2010 - 16:03

Puyol renonce à la Roja!


Carlos Puyol l'avait déjà annoncé en novembre dernier : ce mondial serait sa dernière compétition avec l'équipe nationale espagnole. Il vient de confirmer sa décision.

Carlos Puyol Saforcada (32 ans) a rencontré Vicente Del Bosque pour lui confirmer sa décision de ne plus honorer les sélections en équipe nationale. Selon le joueur, il n'aurait plus la force mentale de combiner le Barça et la Roja. Del Bosque a tenté de faire revenir le défenseur catalan sur sa décision en lui demandant d'essayer de passer le cap des 100 sélections (Il lui en manque 10). Mais le capitaine des Blaugrana est resté intraitable.

A noter pour la petite histoire que Puyol avait débuté sa carrière d'international en novembre 2000 par une défaite contre les ... Pays-Bas. Il la terminera donc par une victoire contre ces mêmes Hollandais. Pour Puyol aussi, l'Espagne est donc un pays d'oranges!

Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010   Mer 14 Juil 2010 - 16:06

200 euros d'amende pour le voleur de coupe

L'homme est coutumier des faits de ce genre

Jimmy Jump, c'est son surnom? avait tenté de coiffer la coupe du monde d'un bonnet aux couleurs de l'Espagne. Il avait très vite été plaqué au sol par les hommes de la sécurité. Un tribunal d'exception mis en place pour la compétition a condamné Jaume Marquet Cot à une amende de 2000 rands (209 euros). L'homme n'en est pas à son premier forfait et s'en vante sur son site internet www.jimmyjump.com.
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010   Mer 14 Juil 2010 - 16:15

Paul citoyen d'honneur en Espagne!


Un village espagnol a tenu à remercier Paul le poulpe de ses prédictions en l'élevant au rang de citoyen d'honneur.

Paul le poulpe s'y attendait. Il connait mieux que quiconque la frivolité des humains. Leurs enthousiasmes absurdes et leurs hommages à la noix. Toujours est-il que le voilà désormais citoyen d'honneur du village de Carballino, village qui vit de la pêche aux... poulpes.

Carlos Montes, le bourgmestre, se rendra personnellement à l'aquarium d'Oberhausen en Allemagne pour remettre le titre honorifique à l'encéphalopode clairvoyant. Par ailleurs, le maire est près à offrir une somme de 35.000 euros au Sea Life d'Oberhausen si celui-ci consentait à transférer son célèbre habitant en Espagne. A ce tarif-là, ça ferait de Paul le Ronaldo des poulpes.
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010   Mer 14 Juil 2010 - 16:17

Les nouveaux prénoms : Vuvuzela et Fifa


2010 fut l'année du mondial. Des nouveaux-nés en garderont des stigmates au travers de leurs prénoms connotés foot.

Les prénoms sont souvent effet de mode. Dans les années trente, l'Allemagne a connu ainsi une floppée de petits Adolf. Dans les années cinquante, les Baudoin ont fait florès en Belgique.

Voici donc venu le temps des Vuvuzela et des Fifa. En Afrique du Sud, de petites Fifa devraient en effet d'ici six ans s'asseoir sur les bancs des écoles. "Fifa, dans le coin. Je veux plus t'entendre!" pourrait alors gronder le maitre d'école.

En Uruguay, des parents ont songé à appeler leur fille Maria Vuvuzela. Un prénom qui reste cependant encore en retrait par rapport à Victoria Celeste qui fait un véritable tabac à la mairie de Montevideo.


Revenir en haut Aller en bas
england
Admin
avatar

Nombre de messages : 7153
Age : 51
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010   Dim 18 Juil 2010 - 9:22

un ballon de la finale adjugé 48.200 livres sterling



(16/07/2010)

La Roja a décroché son premier titre mondial en s'imposant 1-0 face à la sélection batave dimanche dernier à Johannesburg
BRUXELLES Un ballon utilisé lors de la finale de la Coupe du monde de football entre l'Espagne et les Pays-Bas a été adjugé 48.200 livres sterling (57.000 euros) vendredi lors d'une vente aux enchères en ligne.
Le produit de cette vente sur le site eBay ira à 46664, l'association de lutte contre le SIDA et le VIH baptisée du numéro de matricule de Nelson Mandela pendant ses années de détention.

La Roja a décroché son premier titre mondial en s'imposant 1-0 face à la sélection batave dimanche dernier à Johannesburg.

Nombre de joueurs ont comparé le ballon Jabulani Adidas utilisé pendant le Mondial à un «ballon de supermarché», jugeant sa trajectoire trop imprévisible.
La version or utilisée pendant la finale a reçu le nom de «Jo'bulani».
Ruth Szyszkowski d'eBay a précisé que «l'intérêt dans cette pièce particulière» ne semblait pas seulement rehaussé par «la controverse» l'ayant accompagné mais aussi par le produit devant bénéficier «à une aussi grande cause».



© La Dernière Heure 2010

// default textHighlight call
textHighlight();

_________________
gn for ever
respect for everybody
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010   Dim 18 Juil 2010 - 15:26

Pas mal pour un ballon !
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010   Lun 19 Juil 2010 - 14:31

Un site russe de paris sportifs veut acheter Paul le poulpe 100.000 dollars



Paul le poulpe est devenu une star planétaire en prédisant les résultats de tous les matchs de l'équipe d'Allemagne

BRUXELLES La société russe de paris sportifs en ligne ligastavok.com a proposé 100.000 dollars pour acquérir Paul le Poulpe, le célèbre mollusque qui a prédit le résultat des matchs de l'Allemagne et de la finale de la Coupe du monde de football, ont rapporté lundi les médias russes.
"Il sera l'un de nos 120 employés", a expliqué le copropriétaire de la société, Oleg Jouravski au journal Sport Soviétique.

Afin de s'assurer les services de Paul, il a indiqué que Bet League avait proposé 100.000 dollars - environ 77.000 euros - à l'aquarium d'Oberhausen (ouest de l'Allemagne) où l'invertébré vit actuellement, selon Sport Soviétique.

Paul le poulpe est devenu une star planétaire en prédisant les résultats de tous les matchs de l'équipe d'Allemagne ainsi que la victoire de l'Espagne en finale contre les Pays-Bas lors de la Coupe du monde en Afrique du Sud.
Il faisait son choix en choisissant de la nourriture placée dans une boîte en plexiglas aux couleurs des équipes.


© La Dernière Heure 2010
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010   Mer 28 Juil 2010 - 14:40

CM Afrique du Sud: l'organisation avant tout

“ Même au Brésil, le “ bloc ” a primé ” , dit Van Holsbeeck. TOMBALAttention les yeux! Il était prévu que certaines vedettes crèvent l'écran durant le Mondial sud-africain. La plupart ont déçu. Trop de pression? “ Une bonne organisation ”, répondent nos spécialistes.
jean-michel manderick


>Herman Van Holsbeeck: “ Durant le Mondial, le collectif a pris le dessus. Le Brésil pouvait compter sur de fameuses individualités, mais Dunga a d'abord choisi ses joueurs en fonction d'un système bien précis ”.

>Francky Dury: “ Cela explique que plusieurs stars sont passées à côté de leur sujet. Avec Barcelone, Messi se doit d'évoluer de façon collective aux côtés de Xavi et Iniesta. Par contre, avec l'Argentine, il peut courir où il veut. Et face aux défenses généralement fort bien organisées, cela ne donne rien de concret ”.

>Dominique D'Onofrio: “ Voilà pourquoi je me permets de dire que le récent Mondial n'a pas apporté de grands enseignements. En tout cas, personnellement, je n'ai découvert aucune nouveauté tactique. Le football total l'a emporté. Même les techniciens espagnols se sont mis au service de l'ensemble.

>Danny Ost: “ Le parcours de l'Argentine a démontré à suffisance que l'organisation a prévalu sur toutes autres considérations durant le Mondial. Souvenez-vous du premier match de Messi et de ses partenaires: bousculés par le répondant physique et la bonne disposition tactique de la Suisse, ils n'ont strictement rien montré. A cet égard, j'ai vu quelques bons entraîneurs, comme Martino, du Paraguay, et bien sûr Del Bosque ”.

>Peter Maes: “ Désormais, les équipes adeptes du “ catenaccio ” ont nettement moins de chances de l'emporter. Par contre, l'équipe qui se donne la peine de construire s'ouvre les portes de la victoire. La preuve avec l'Espagne. A ce titre, je trouve que le football est sorti victorieux de la Coupe du Monde. En revanche, il faut se faire une raison: le temps des grandes stars qui pouvaient évoluer comme bon leur semblait, est bel et bien révolu. Aujourd'hui, les vedettes, les leaders, des équipes nationales, doivent aussi assumer leur part de travail sans ballon ”.

>Dominique D'Onofrio: “ Le plus bel exemple est Forlan qui, pour moi, a amplement mérité son titre de meilleur joueur du Mondial. Il s'est sacrifié pour l'équipe en bouchant les trous, en aidant ses partenaires. Sans oublier de marquer de superbes buts, qu'il a lui-même amenés. Quelle humilité! Un exemple, assurément ”.

Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010   Mer 28 Juil 2010 - 14:41

Maradona n'est plus l'entraineur de l'Argentine

La Fédération argentine de football (AFA) a décidé de ne pas renouveler le contrat de Diego Maradona à la tête de la sélection albiceleste, a annoncé mardi un porte-parole de l'AFA.
"Le comité exécutif de l'AFA, réuni au complet, a décidé à l'unanimité de ne pas renouveler le contrat de Monsieur Diego Maradona à la tête de la sélection argentine de football", a déclaré le porte-parole de l'AFA, Ernesto Cherquis Bialo, lors d'une conférence de presse.

Maradona, en poste depuis octobre 2008, sera remplacé à titre provisoire par le sélectionneur des moins de 20 ans, Sergio Batista, pour le prochain match amical contre l'Irlande, le 11 août à Dublin.

Cette décision survient trois semaines après l'élimination de l'Argentine en quart de finale du Mondial-2010 par l'Allemagne (4-0) et au lendemain d'une réunion houleuse entre le président de l'AFA Juan Grondona et Maradona.

Le dirigeant aurait demandé au sélectionneur de se séparer d'une partie de son encadrement pour continuer à la tête de l'albiceleste, alors qu'el "Diez" avait déclaré dimanche soir qu'il était hors de question de toucher ne serait-ce qu'à son intendant ou son masseur.

Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010   Mar 26 Oct 2010 - 15:26

Décès de Paul le poulpe devin du Mondial de football

Paul le poulpe, célèbre pour l'exactitude de ses prédictions lors de la Coupe du monde de football 2010, est mort, a annoncé mardi l'aquarium d'Oberhausen (ouest de l'Allemagne)


Oberhausen "Il semble qu'il soit mort en douceur pendant la nuit, de causes naturelles", a expliqué la direction de l'aquarium d'Oberhausen (ouest de l'Allemagne) dans un communiqué.

Le poulpe prophète, qui rendait ses verdicts en choisissant de la nourriture placée dans des boîtes en plexiglas aux couleurs des équipes en lice, avait prédit tous les résultats de l'équipe d'Allemagne au Mondial, ainsi que la victoire en finale de l'Espagne.

Né en 2008 à Weymouth (Angleterre) avant d'être transféré en Allemagne, Paul s'était vu remettre une statue en bronze à son effigie par une délégation espagnole ainsi que le titre de "citoyen d'honneur" de Carballiño (nord-est de l'Espagne) pour ses qualités de devin.

La direction et le personnel du Centre de vie marine d'Oberhausen ont fait part de leur chagrin, assurant qu'ils étaient néanmoins sûrs que Paul "a bénéficié d'une bonne vie".

L'aquarium a réalisé des profits importants en commercialisant la marque du poulpe, notamment sur des vêtements et des applications de téléphonie mobile.


© La Dernière Heure 2010


_________________
Revenir en haut Aller en bas
english man

avatar

Nombre de messages : 90197
Age : 42
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010   Lun 13 Déc 2010 - 19:11

Fuentes: “ Si je parle, on retire la Coupe du monde à l'Espagne ”

Fuentes, docteur au centre de toutes les affaires de dopage en Espagne (cyclisme, athlétisme, tennis, football...), a déclaré: “ Si je parle, on retire le championnat d'Europe de foot et la Coupe du monde à l'Espagne. ”

Cette phrase, il l'aurait dite à ses compagnons de cellule, selon le quotidien espagnol Marca. Fuentes est actuellement inculpé de trafic de substances stupéfiantes dans l'affaire Galgo (athlétisme).

La NG

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010   

Revenir en haut Aller en bas
 
le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010
» Coupe du Monde 2010 - Afrique du Sud
» COUPE DU MONDE 2010
» Site intégral special Coupe du Monde 2010
» E. NTIM A LA COUPE DU MONDE U20

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gueules Noires :: COUPE DU MONDE-
Sauter vers: